12/04/2010

Les "bonus" de l'A.V.S.

Dans ce nouveau scandale, certaines tendances politiques, la main sur le coeur, vous expliqueront le comment du pourquoi et vous justifieront l'injustifiable.

Samedi, notre Conseillère Fédérale genevoise, jugeait plus opportun de dénoncer la "xénophobie anti-frontaliers". Il est vrai que c'est très tendance et en plein dans le mille du politiquement correct.

Heureusement que nos Conseillers nationaux UDC ont à coeur une saine gestion de l'AVS et interviennent fermement en ce sens. Ci-dessous, le communiqué de Presse rédigé pour ce sujet.


Les spécialistes UDC de politique sociale révoltés par les bonus dans l'AVS
Union démocratique du centre UDC

Les membres UDC de la Commission de la sécurité sociale et de la santé (CSSS) se sont réunis en séance spéciale aujourd'hui à Pfäffikon (SZ) pour débattre de diverses questions de politique sociale. Ils ont bien sûr évoqué les affaires rendues publiques ce matin concernant le fonds AVS: selon divers comptes rendus parus dans les médias, des employés de l'AVS auraient touchés indûment des bonus pour 300 000 francs au total. En outre, des salaires excessifs auraient été versés dans certains cas. Les élus UDC ont été révoltés par ces événements et notamment par les déclarations du président du fonds AVS selon lequel ces paiements déplacés auraient été effectués sciemment.

L'UDC exige que toute la lumière soit immédiatement faite sur cette affaire, que les bonus indûment touchés soient remboursés et que les salaires soient adaptés. Conséquence du développement démographique, l'AVS est de toute manière dans une situation extrêmement difficile, si bien qu'il est intolérable que la Confédération gaspille l'argent des cotisants.


Berne, le 8 avril 2010

07:18 Publié dans Humeur | Lien permanent | Commentaires (1) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Commentaires

Après les banquiers, les fonctionnaires de l'AVS!
Des bonus pour mauvaise gestion?
Je réalise que je me suis trompée d'orientation. ;)

Écrit par : Mireille Luiset | 12/04/2010

Les commentaires sont fermés.