11/05/2010

Vivacité

Vivacité, c'est le titre de la "lettre mensuelle" d'information que la section UDC Ville de Genève adresse à ses membres.

Eclat, vivacité d'une couleur, d'une idée.

Quel changement avec l'habituel "requiem" que beaucoup entonne, ces temps, sur un rythme de "bel canto".

Malgré les "assasinats" fraticides, la section UDC Ville de Genève et ses représentants au Conseil Municipal sont bien vivants. Les interventions au Conseil Municipal de la Ville toujours percutantes et fondées.

Prenez le temps de lire cette lettre jointe dont le lien est ci-dessous.


Vivacité_01.pdf

 

 

09:26 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (6) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Commentaires

Ça fait toujours plaisir de voir des gens qui travaillent et cherchent à calmer le jeu.

L'UDC de la Ville fait les deux et s'en remet à l'avis du parti suisse, ce qui est sain et emprunt de bon sens.

Cela donne enfin une bonne image de l'UDC, qui en avait besoin ces dernières semianes.

Écrit par : André Tollin | 11/05/2010

Merci, Patrick
Merci aussi à toute l'équipe Ville de Genève qui sait raison garder et parler politique plutôt que "crêpage de chignons"

Un parti ne peut être efficace, fort, sans union et collégialité.

On reconnait un chef à ses actes, à ses capacité de gestion de situations.

À sa fermeté et impartialité.

Mais aussi à son sens de la communication horizontale ET verticale.

Trôner sur un piedestral d'où il est impossible de voir la base n'est pas savoir diriger, mais signe d'une forme d'autisme politique et intellectuel ^^

Bonne journée et longue vie à l'UDC

Écrit par : Mireille Luiset | 11/05/2010

SOS ! l'UDC-Ville cherche un émissaire servant de bouc !
Corne de bouc ! Le zurichois fera-t-il l'affaire pour éteindre le feu au lac ?
Ou alors le schtauffifre genevois. Celui-ci pourrait tout arranger en 45 jours.
"Ach bouc Nadine se moque" dirait un quidam arabe germanisé.

Écrit par : Rollmops | 11/05/2010

@Rollmops,

Je ne constate pas de tentative de "bouc émissairisation" de la part de la section UDC-Ville.

Simplement une volonté d'avancer et parler politique, agir et non s'exhiber devant les médias.

Bref: simplement agir en tant que parti politique et non grand guignol ^^

Écrit par : Mireille Luiset | 11/05/2010

Vous avez raison Mlle Luiset. J'ai lu ce journal et n'y ai vu que volonté de travailler et demande à Berne de régler les problèmes.

Écrit par : André Delacrétaz | 11/05/2010

Merci, M. Delacrétaz.

Un vrai plaisir de constater qu'il existe des personnes comprennant la volonté d'avancer et d'agir dans le sens d'un parti politique et non une séance de Grand Guignol.

Que Berne régle nos problèmes...en fait: Surtout un besoin d'un "arbitre neutre" afin de ne pas attiser les esprits de clans.
Car nous sommes tous UDC.
Et devrions faire de nos différences de points de vues, de personnalités, des points forts - et non des sujets de dissensions.

Car comment prétendre occuper un poste à responsabilités si nous ne sommes pas capables de prendre un peu de recul face à certaines situations - Si nous ne savons pas trouver de terrain d'entente alors que nous représentons un courant d'idées proche de ce qui a fait de la Suisse ce qu'elle est.

L'union pour être plus forts et efficaces que seuls.

La Démocratie car c'est la vraie liberté.

Sincères salutations

Écrit par : Mireille Luiset | 11/05/2010

Les commentaires sont fermés.