05/08/2010

Une des façettes de leur guerre contre l'occident démocrate et laïc

Les femmes voilées sont les “guerrières saintes” de l’islam contre la laïcité

Cette fois, ce n’est pas un militant pour la laïcité qui l’affirme, mais le numero 2 d’al Qaïda.

Ayman al-Zawahri a exhorté les musulmanes à devenir des «guerrieres saintes» dans un nouvel enregistrement audio de 47 minutes qui n’a pas encore pu être authentifié, diffusé sur des sites Internet proches d’al-Qaïda .

Mes soeurs musulmanes, accrochez-vous à vos hijab, même s’il vous en coûte de votre argent, de votre éducation et de vos emplois. Vous êtes des mujahedat (combattantes de la guerre sainte) dans le plus important des champs de bataille“, a-t-il ajouté.

Ce que la France fait, et qui se répand à travers l’Europe et les pays occidentaux, devrait nous inciter à nous accrocher à notre vraie religion face à leurs idéologies déviantes“.

Chaque femme qui défend son voile est une guerrière sainte … faisant obstacle à la croisade laïque occidentale.”

Enfin pour Zawahiri, ce projet de loi contre la burqa montre que “la liberté dans les pays occidentaux se limite à “combattre l’islam (…) et insulter le prophète, tout en interdisant tout ce qui touche à l’antisémitisme ou remet en question l’holocauste nazi“.

Source : http://www.dailymail.co.uk/news/worldnews/article-1298316...

 

Evidemment, pour le politiquement correct,  il n'y a aucun lien de cause à effet....


12:20 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (8) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Commentaires

C'est vrai qu'en citant le numéro 2 d'Al Quaida, on donne une image très représentative de l'avis majoritaire au sein de la communauté musulmane de Suisse...

Bref, ce que je voulais vous dire depuis un moment, c'est que ce que vous tentez de faire de la laïcité, c'est-à-dire une arme anti-Islam, ne fait que donner le coup de grâce à la laïcité. Vous n'avez visiblement rien compris à ce que signifie ce mot, ou pire: vous n'avez aucun respect pour lui et êtes prêt à la sacrifier dans votre combat contre l'Islam. Je vous renvoie au site de l'association suisse pour la laïcité et vous verrez qu'elle ne partage absolument pas votre avis sur l'Islam.

http://www.laicite.ch/

D'ailleurs la laïcité n'interdit pas à une femme de porter le voile. Elle lui interdit seulement de le porter dans le cadre des institutions publiques. Une loi contre la burqa (ou plutôt contre le voile intégral ou niqab, car il semble que personne n'ait bien compris ce qu'est une burqa...) ne peut pas être justifiée par la laïcité. La seule justification qu'on peut donner à cette loi, c'est la protection de la dignité de la femme. De ce point de vue là, je la défend bien sûr, mais certainement pas au nom de la laïcité qui est une valeur de tolérance et non d'exclusion.

Pour ce qui est de votre attachement à la laïcité, je vous croirai le jour où je lirai un billet sur les cours de religion dans les cantons catholiques ou sur les crucifix dans les classes. Ou encore lorsque vous dénoncerez le préambule de la Constitution suisse. Cette manière avec laquelle la religion s'immisce dans les institutions est bien plus grave pour la laïcité que l'attachement d'une femme pour un bout de tissu dont on lui a dit qu'il fait d'elle une bonne religieuse.

Écrit par : Kad | 05/08/2010

Monsieur Kad,

Votre opinion vous appartient et vous pourrez toujours, dans les limites de la politesse, l'exprimer sur ce blog.

Il me semble pourtant que vous n'avez pas la bonne perception du nom laïc. Vous devez le mélanger avec athée.

Pour votre information, selon le "Larousse" voici la définition

Laïc :"Se dit d'un chrétien qui ne fait pas partie du clergé."

Et c'est bien dans cet esprit que je libelle mes écrits.

Écrit par : Le Plébien | 05/08/2010

Je pense que M. Lussi utilise le mot "laïc" à bon escient.

Et le fait qu'il évoque essentiellement l'Islam dans ses billets ne constitue pas de l'anti-islamisme. Aujourd'hui, en Europe, la religion qui pose le plus de problèmes avec la laïcité est bien l'Islam.

Écrit par : Philippe Marton | 05/08/2010

Autre définition du Larousse puisque vous voulez partir sur ce terrain:

Laïcité:
Conception et organisation de la société fondée sur la séparation de l'Église et de l'État et qui exclut les Églises de l'exercice de tout pouvoir politique ou administratif, et, en particulier, de l'organisation de l'enseignement. (Le principe de la laïcité de l'État est posé par l'article 2 de la Constitution française de 1958.)
Caractère de ce qui est laïque, indépendant des conceptions religieuses ou partisanes : La laïcité de l'enseignement.

N'ayant pas une fois écrit le mot "laïc", mais seulement le mot "laïcité", il me semble que cette définition est bien plus pertinente, non ?

Bref, non je ne confonds pas laïc et athée. Comme vous pourrez le lire sur le site que j'ai mis en lien, la laïcité n'est pas incompatible avec la croyance. Mais malheureusement, c'est généralement des croyants qui tentent d'utiliser la laïcité pour privilégier leur religion au détriment d'une autre. Je soupçonne d'ailleurs que c'est votre cas.

En réalité la laïcité ne doit pas être une arme contre une religion, mais doit servir à protéger toutes les religions, tout comme les non-religieux. Et c'est bien sûr les religions minoritaires qui en bénéficient en premier. Entre autres l'Islam en Suisse...

Écrit par : Kad | 05/08/2010

Non Monsieur Kad,

Votre argumentation ne fait pas recette dans ma réflexion, bien au contraire.

Nos démocraties occidentales laïques, fondée sur l'éthique judéo-chrétienne (Constitution commençant : Au nom de Dieu) puis inspirée et façonnée par les philosophes des lumières (vous savez, ceux que vous condamnez car ils ont expliqué et convaincu nos peuples qu'il fallait, pour l'organisation de la société, du quotidien, de notre bien être, séparer les pouvoirs temporels et spirituels)vous permettent de vous exprimer librement.

Mais la culture musulmane commet l'erreur d'assimiler ouverture et faiblesse à telle enseigne qu'elle pense être la seule à pouvoir pourfendre nos us et coutumes provenant de nos traditions judéo chrétiennes et nous contraindre à aquiescer sans résistance.

Car nous ne sommes plus dans le domaine des croyances et religions pratiquées en privé (ce qui est décrit dans notre Constitution) mais bien dans une action politique et religieuse, utilisant souvent la violence, dont le but avoué est de détruire nos modes de vie et de croire en supprimant l'exercice de la pensée libre qu'est la démocratie.

Je respecte la volonté politique ou religieuse des populations dans leur pays d'origine.
J'exige qu'il en soit de même pour la population de mon pays.

Cette réponse s'adresse surtout aux lecteurs de ce blog.

Écrit par : Le Plébien | 05/08/2010

N'importe quoi. Vous prétendez argumenter mais vous ne faites que de la manipulation. Le lecteur relira mes intervention et s'apercevra facilement que votre réponse n'a rien à voir. Si vous voulez prouver que vous avez raison, je vous conseille d'effacer mes commentaires. Bon monologue !

Écrit par : Kad | 05/08/2010

1 M. Kad ou M. Kader

2 M. le Plébien Assumons nos écrits voici la démocratie, dans notre pays

Écrit par : Infobobo | 06/08/2010

Et toujours pour les lecteurs de ce blog je réponds simplement qu'il ne serait pas judicieux de censurer les positions de M. Kad.

L'actualité relève, au quotidien, des faits qui démontrent le contraire des propos de M. Kad. Je tente très partiellement de les relever sur ce blog.

Écrit par : Le Plébien | 06/08/2010

Les commentaires sont fermés.