30/07/2010

Clergé, Parti Politique !

C'était le titre de mon dernier blog du 2 juillet !

L'assemblée Constituante décidait de supprimer l'interdiction constitutionnelle faite aux membres de clergés divers d'être élus et de siéger tant au niveau législatif qu'éxécutif...

Ce n'est pas encore accepté en votation, mais, si les voies spirituelles du Seigneur sont impénétrables, celles de ses fidèles serviteurs peuvent avoir des échos intéressants.

J'en veux pour preuve la présentation à la presse alémanique, le 25 juillet, du dernier ouvrage du Prêtre Franz SABO mettant en garde La Suisse contre les dangers de l'islamisation :

 

“Si nous ne stoppons pas au plus vite cette marée musulmane, nous serons très rapidement submergés”, déclare le prêtre dans son dernier ouvrage “Der Tod stirbt nicht”, cité par le journal Sonntag du 25 juillet 2010.

« La population musulmane en Suisse est considérablement plus jeune que le reste de la société et le taux de natalité des femmes musulmanes est deux fois plus élevé. Peut-on être assez stupide pour ne pas voir où cela nous mène?» écrit Sabo.

 

 

 

 

Tous les détails sur le site : http://www.a-z.ch/news/politik/pfarrer-franz-sabo-hetzt-g...

Très intéressant. Sommes-nous pas dans le "politiquement correct" de la laïcité ?

Au fait, avez-vous pris le temps de lire et de répondre à la consultation populaire sur la politique d'asile et des étrangers rédigée par le parti UDC ?

Consultez la sur le site : http://www.consultation-populaire.ch/consultation-populai...

14:33 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (1) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

02/07/2010

Clergés, Partis politiques, même finalité du quotidien ?

Titre de blog provocateur ?  Certainement. Il découle des derniers débats de notre Assemblée constituante qui préconise de sacager notre magnifique héritage démocratique et laïque en permettant l'élection, tant au législatif qu'à l'exécutif de représentants de clergés divers.

C'est un abus de langage dangereux et une tromperie intellectuelle que d'expliquer à la population qu'il ne s'agit, en fait, que d'une simple application des droits de l'homme...

Comment peuvent ils oublier ceux qui ont les premiers changés nos valeurs en imposant une nouvelle morale et philosophie et les Droits de l'Homme, je mentionne MM. Rousseau et Kant ?

Car ce sont ces philosophes qui ont démontrés, à l'époque, l'absolue nécessité de séparer le pouvoir spirituel des clergés religieux quels qu'ils soient, des pouvoirs temporels politiques et affirmés que le pouvoir temporel ne pouvait être que laïque !

Le pire, pour ces Constituants irresponsables, est de spolier l'histoire en passant sous silence l'axiome fondateur de la DEMOCRATIE  qui est la laïcité.

Alors, pour ceux qui seraient tentés par cette proposition, qu'ils se remémorent ou plus simplement consultent les ouvrages historiques sur les "bienfaits" des clergés disposant du pouvoir politique temporel. Le nombre de morts et victimes est éloquent...

Puis, comme nous somme au XXIème siécle, regardons également les faits d'actualités des théocraties en place dans d'autres pays du monde.

Je vous invite à lire l'artice de ce jour dans le magasine 7 sur 7 : "Sauvez notre maman de la lapidation".

http://www.7sur7.be/7s7/fr/1505/Monde/article/detail/1127...

 

 

Lire la suite

10:05 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (3) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

01/07/2010

Pas d'esbrouffe mais seulement du concret avec l'UDC

L'Union Démocratique du Centre a des propositions fermes, compatibles avec les principes de notre démocratie. Fidèle à ses promesses dont celle d'assurer le bien-être et la sécurité des citoyens et habitants légitimes de notre pays elle ne cesse, au Parlement fédéral, de déposer des textes et d'intervenir pour notre population.

Depuis plus de deux ans, l'UDC affirme que les modifications de la procédure pénale (jours amendes avec sursis, abandon de l'interdiction de séjour pénale) sont inadaptées à la situation, dangereuses pour notre population honnête car elles présentent une incitation à la délinquance.

Le Conseil Fédéral vient de mettre en consultation l'abrogation de ces dispositions dangereuses !

Ci-dessous, le communiqué de presse de l'UDC suisse

 

Lire la suite

14:24 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook