30/08/2010

Ce n'est pas ça, la justice !

La conception de la protection du délinquant est la même dans notre pays :

Cette interprétation de la légitime défense "riposte proportionnée à l'attaque" devient une incitation aux vols et aux agressions. Vous n'avez plus le droit de vous défendre de votre vivant, car être à même de riposter lorsque vous êtes gravement blessé ou mort...

Ne prenez pas cette tragédie pour un  fait divers. Cela peut aussi vous arriver.

La classe politique, par sa "religion des droits de l'homme" est complice de renversement des valeurs. Rappelez vous en lors de prochaines élections.

(sujet abordé le 18 août):

 

PapyIncarcéré.png

 

Depuis maintenant trois semaines, un homme de 73 ans croupit en prison au milieu de vrais délinquants et criminels. Le crime de René Galinier ? Avoir voulu protéger sa famille et son foyer.

René Galinier est emprisonné pour avoir ouvert le feu sur deux cambrioleuses, découvertes au milieu de la nuit dans sa maison. Sur le moment, René Galinier n'a pu voir que deux silhouettes et il lui était impossible d'évaluer la dangerosité des individus ayant pénétré son domicile. C'est donc la sécurité qu'a choisi René Galinier, et on peut le comprendre au vu des nombreuses attaques de personnages âgées, saucissonnages avec torture et autres joyeusetés. Mardi encore, c'est un agriculteur de 60 ans qui succombait à ses blessures après avoir été roué de coup par des voleurs de métaux venus dépouiller son exploitation, et cela dans la même région.

 

 

"En mai 2009, trois individus de 24 et 25 ans tirent à la Kalachnikovapens à La Courneuve. Ce n’est pas leur premier délit : ils ont déjà été condamnés pour des vols. -une arme de guerre- sur un fourgon de police lors d’un guet-

Estimant que leur maintien en détention n’est « plus nécessaire » aux investigations et que les trois prévenus disposent de garanties de représentation suffisantes (sic !), la cour d’appel de Paris les remet en liberté…

En août 2010, un homme de 73 ans, qui n’est pas fiché par les services de police et qui est victime pour la troisième fois d’un cambriolage, tire sur deux voleuses qui se sont introduites chez lui par effraction. Il n’y a pas de risque de récidive, le prévenu offre toutes les garanties de présentation devant la justice ! Mais, pour l’avocat général Laurent Bebon, ces « deux tentatives de meurtre …troublent à l’évidence l’ordre public, parce que notre société ne peut pas accepter que de simples cambrioleurs… perdent la vie » : le papy est donc maintenu en détention !

Scandaleux, à mes yeux et à bon nombre de français qui s’expriment sur Internet, de constater que, pour un avocat général, le délinquant n’est pas celui qui trouble l’ordre !"

 

Car vous admettrez que la conclusion qui s’impose, c’est que, quand on tire à la kalachnikov sur des représentants de l’ordre, quand on vole, il n‘y a pas « trouble à l’ordre public », mais qu’il y en a uniquement quand on tire sur ceux qui ont pénétré par effraction chez soi !

 

http://fr.novopress.info/65531/rassemblement-de-soutien-a...

10:00 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Les commentaires sont fermés.