06/10/2010

Veules et soumis sera notre sort, demain !

Dans cette "culture importée" où l'on inflige aux délinquants des châtiments corporels, où la femme stérile est répudiée et la femme adultère punie de mort, où le témoignage d'un homme vaut celui de deux femmes, où une sœur n'obtient que la moitié des droits de successions dévolus à son frère, où l'on pratique l'excision, où les mariages mixtes sont interdits et la polygamie autorisée, nous accédons à un monde déserté par la transcendance. L'identité culturelle cautionne les traditions barbares que Dieu n'est plus en mesure de justifier.

Puis, quand le nombre d'individus devient supérieur aux autochtones, la barbarie de l'intrus s'installe, domine, décide.

C'est ce qui vient de se passer en Belgique. Les Autorités de la commune de Schaerbeek entendent annuler ce prochain week-end, un discours donnée par notre Conseiller National Oskar Freysinger. Ce dernier était invité par une association catholique locale pour s'exprimer sur les minarets dans le cadre d'une vaste conférence sur : "La menace de l'Islam".

C'était oublier que la commune voisine n'est plus effectivement insérée dans le Royaume de Belgique vu que PLUS DE LA MOITIE DE SES HABITANTS SONT DES MUSULMANS.

Alors se déroule le scénario connu : invocations des outrages et des insultes à l'Islam, menaces de violences de ces extrémistes. Les gouvernants apeurés cèdent et interdisent.

Nous sommes donc dans un pays, pour le moins, chrétiens, dans une commune où les catholiques s'émeuvent de la lente mais constante érosion de leurs traditions. Cependant, ce sont les intrus qui censurent l'expression en hurlant à "L'intolérable provocation" !  Quel paradoxe.

L'accueil, la tolérance, la gentillesse, l'ouverture, la compréhension, ces valeurs de démocratie occidentale  sont elles respectées dans cette affaire ?

Continuons dans cette voie et demain, nous seront tous des "DHIMMIS"

(Un dhimmi est, selon le droit musulman, un non-musulman ayant conclu, avec les musulmans, un traité de reddition (dhimma) déterminant ses droits et devoirs).

 

Pour les incurables sceptiques de cette colonisation de nos contrées, l'article à ce sujet de TSRinfo.ch

 


Oskar Freysinger indésirable en Belgique

Oskar Freysinger provoque des remous en Belgique. En acceptant de participer ce samedi à une conférence sur les minarets organisée par des catholiques radicaux, l'UDC valaisan s'est mis à dos les autorités de Schaerbeek. La conférence a été annulée, mais le conseiller national fera le voyage "au nom de la liberté d'expression".

Les autorités de Schaerbeek, commune voisine de Bruxelles, voient dans la venue d'Oskar Freysinger une provocation à l'encontre des citoyens musulmans qui représentent la moitié de la population de leur ville. La conférence est désormais annulée, mais le Valaisan ira tout de même dans la commune belge défendre la liberté d'expression.

L'organisateur de la conférence "L'Islam: une menace?" a choisi l'UDC valaisan comme orateur, car il est "l'homme qui a stoppé la construction des minarets en Suisse". C'est du moins ainsi qu'Oskar Freysinger était présenté sur l'invitation par Euboco, une petite association se réclamant de valeurs traditionnelles chrétiennes et qui a déjà fait parler d'elle en lançant, en janvier 2005, une pétition qui stigmatisait notamment les musulmans.

La prudence des autorités

Les autorités publiques de Schaerbeek ont rapidement réagi, afin d'empêcher que la conférence ait lieu dans cette configuration-là, car il s'agissait, selon elles, d'une véritable provocation dans une commune qui possède trois minarets et dont la moitié des habitants sont musulmans. Il n'était toutefois pas question d'interdire pour autant cet exposé, au nom du respect de la liberté d'expression.

Annulation pour motif sécuritaire

La conférence a tout de même été annulée, car, toujours selon les autorités, le responsable de la salle, où elle devait se dérouler samedi prochain, a préféré rompre son contrat avec l'association Euboco. Cette dernière craignait en effet de devoir assumer les éventuels dégâts causés par de potentielles manifestations anti-racistes. L'organisateur cherche dès lors une nouvelle salle pour accueillir Oskar Freysinger.

L'UDC valaisan se rendra malgré tout à Schaerbeek samedi. A défaut de s'exprimer sur les minarets, il tiendra une conférence de presse pour dénoncer ce qu'il appelle " une violation de sa liberté d'expression ".

 

08:43 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (5) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Commentaires

Je n'ai pas à partager l'opinion de Freysinger ou de Geert Wilders, mais je trouve scandaleux qu'un certain Hani Ramadan qui défend la lapidation des femmes puisse s'exprimer librement sur les ondes de la télévision suisse romande ou dans son blog mis à disposition par la Tribune de Genève, alors qu'on interdit à ceux qui critiquent l'islam de s'exprimer. C'est le début de la dictature islamique qui commence par occuper les cerveaux par l'intimidation avant d'occuper le terrain.

Y a-t-il un affront plus grand que cela?

Réveillez-vous sapristi !!

Écrit par : Sami Aldeeb | 06/10/2010

Pourquoi se réveiller tant qu'il n'est pas trop tard?

Écrit par : Mère-Grand | 06/10/2010

Pour être plus clair: Pourquoi se réveiller avant qu'il ne soit trop tard?

Écrit par : Mère-Grand | 06/10/2010

QUI, encore, ose prétendre ne pas comprendre les motivations des Identitaires et autres mouvements se battant pour préserver des valeurs occidentales?

(Pour info, la mouvance Identitaire se développe aussi en Afrique, par exemple, car l'identité Africaine est aussi fortement menacée...)

QUELLE féministe (de gauche ou non...) ose soutenir cette forme de "belle multiculturalité" flinguant des décennies de combats pour les droits de la Femme?

QUEL mouvement ose prétendre que d'admettre des lois et pratiques contraires aux Droits de l'Homme...c'est respecter lesdits Droits de l'Homme?

C'est tout pour le moment...;)

Écrit par : Mireille Luiset | 06/10/2010

Pauvre Occident, déjà cuit!

Écrit par : Yamo | 07/10/2010

Les commentaires sont fermés.