15/11/2010

Berne : un monument célébrant le vote contre les minarets ?

SuisseDrapIntégré.gif

La conception occidentale des droits humains est incompatible avec la charia, ou loi islamique.

En Suisse, on ne peut, d'une part, soutenir que les droits humains inscrits dans nos chartes sont universels et, d'autre part, accommoder l'islamisme au nom du multiculturalisme,  car ce faisant, on renonce à l'universalité, ce qui ruine tout le système.

Autant alors dénoncer la Déclaration universelle des droits de l'homme, un texte "islamophobe" car occidental et laïque.

Le multiculturalisme, le vrai, c'est la civilisation occidentale. Il appartient à chacun de nous de lutter pour la préserver car seule une lame de fond populaire a des chances d'endiguer l'avancée des islamistes.

Et l'un des aspects de cette "lame de fond populaire" est le refus de construire des minarets. La défense de notre société démocratique et laïque doit se poursuivre.

Le Comité d'action "Stop minaret" a déposé une demande de permis de construire à la mairie de Langenthal, pour ériger un monument célébrant la loi sur l'interdiction des minarets en Suisse.

La sculpture devrait avoir sept mètres de haut et serait placée au milieu d'un rond-point de la ville. Une spirale de fer, recouverte de blanc à l'extérieur et de noir à l'intérieur, surmontée d'un croissant de lune dont la pointe est brisée par une flamme.

D'après le porte parole de "Stop minaret" Daniel Zingg, le croissant représenterait la domination mondiale de l'islam.

Fait divers  !  Et bien non, samedi passé, une agence de presse kowaitienne a fait le communiqué suivant :

 

Le Conseil central islamique Suisse Shura, a condamné samedi le projet. Le porte-parole du Conseil, Qassim Illi, a déclaré à l'Agence de presse Koweïtienne (KUNA) que "cette annonce, un an à peine après l'approbation par les électeurs suisse de l'interdiction de construire des minarets, est une provocation claire pour les sentiments de la minorité musulmane dans le pays et un symbole de la marginalisation et de l'agressivité."

Il a également noté que l'idée "porte aussi les signes d'un triomphalisme intolérant et met en danger les efforts visant à l'acceptation mutuelle et la compréhension entre les religions qui pourraient subir une autre défaite.

Dans le même temps il a souligné que le Conseil central islamique Suisse Shura est convaincu que beaucoup de Suisses, ainsi que de nombreux pays du monde, voient que l'interdiction de construire des minarets est une erreur, qui doit être réparée.

Le projet du Comité d'action "Stop minaret" met de l'huile sur le feu avec ce monument célébrant le résultat du vote et sa réalisation devrait être évité par tous les moyens disponibles, a-t-il dit.

http://www.kuna.net.kw/NewsAgenciesPublicSite/ArticleDeta...

 

 

10:07 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (1) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Commentaires

"..... est une provocation claire pour les sentiments de la minorité musulmane dans le pays et un symbole de la marginalisation et de l'agressivité."

C'est un symbole pour le respect des droits qui régissent LA SUISSE face, non pas à cette minorité à qui il ne manque pas de mosquées en Suisse, mais à ceux qui mettent à profit ces paroles "amicales":

1974, tribune de l'ONU, Boumédiène (président algérien) déclare : «Un jour,des millions d'hommes quitteront l'hémisphère sud et ils iront dans l'hémisphère nord. Ils iront là-bas pour le conquérir. Et ils le conquerront en le peuplant avec leur fils. C'est le ventre de nos femmes qui nous donnera la victoire».



19 décembre 2006 : Kadafi (président libyen) «sans épée, sans fusil, sans conquête, les 50 millions de musulmans en Europe la transformeront, bientôt, en continent musulman».



2008 : Le président Turc Erdogan déclare: «les mosquées sont nos casernes, les citoyens nos soldats,les coupoles sont nos casques et les minarets sont nos baïonnettes».



Le 10 décembre 2009 : Les députes algériens déposent une proposition de loi criminalisant la colonisation française en Algérie pendant 132 ans.



"..... intolérant et met en danger les efforts visant à l'acceptation mutuelle et la compréhension entre les religions qui pourraient subir une autre défaite."

TAKIYA! Et ça parle de "compréhension entre les religions" alors que partout dans le monde musulman les Chrétiens sont persécutés, des prêtres assassinés, des églises détruites, de jeunes chrétiennes violées et des Coptes égyptiens tout aussi persécutés et assassinés?

Ces gens usent et abusent d'un vocabulaire qui n'a aucun sens chez eux!

Écrit par : Patoucha | 15/11/2010

Les commentaires sont fermés.