14/02/2011

L'Egypte est un don du Nil

Penser, croire, s'imaginer que les événements politiques actuels se déroulant en Egypte n'auront aucun impact pour nous me semble une erreur.

Nil.jpg

Nos médias, la politique, nous fournissent des analyses trop orientées et, pour ceux d'expression française, un franc manque de neutralité en faveur des pays dits « musulmans ».

 

Alors pourquoi  ne pas rechercher également une autre information certes aussi orientée, mais présentant le point de vue de ceux que l'on n'apprécie plus.

 

Parmi ceux-ci, des « intellectuels » analysent la situation en y expurgeant les connotations trop politiques.

 

Pour les curieux, je vous propose de lire l'article :

 

L'Egypte est un don du Nil - par Albert Soued

 

 

09:10 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (6) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Commentaires

Si vous le permettez Monsieur Lussi, je passe l'article:

"L'Egypte est un don du Nil". C'est ce que j'ai appris au Lycée d'Héliopolis quand j'étais gamin. Mais à cette époque il n'y avait que 15 millions d'âmes à nourrir, grâce aux eaux du fleuve. Aujourd'hui, comment le même Nil peut-il nourrir plus de 80 millions d'habitants ? L'Egypte est obligée d'importer sa nourriture dont le prix a fait un bond gigantesque ces dernières années. Malgré les subventions, le citoyen égyptien n'arrive pas à joindre les deux bouts et a souvent faim. La croissance économique ne parvient pas à juguler la croissance démographique et créer des emplois. Celui qui a la chance d'en trouver un a peur de le perdre et de sombrer dans la misère où sont nés ses parents. Le citoyen dans la misère est pris en charge par des organisations caritatives religieuses financées par l'Arabie saoudite. Ce pays finance les retraites des médecins, avocats, journalistes et ingénieurs. L'économie égyptienne est renflouée par des apports américains de l'ordre de 2 milliards $/an qui ont servi dans le passé à acheter surtout des armes. Les Etats-Unis et l'Arabie sont les 2 plus grands donateurs de l'Egypte.

Pour faire face à une situation socio-économique qui se détériorait, Nasser a fait appel à la fierté nationale, aux conflits armés hégémoniques et à la démagogie qui ont ruiné encore plus le pays. Sadat a enterré la hache de guerre, a fait la paix avec Israël, et il s'est allié à l'Occident. Sur les traces de Sadat assassiné par les Frères Musulmans, Moubarak a amorcé la modernisation de son pays, en s'appuyant sur une oligarchie, souvent militaire, qui n'a pas su redistribuer les richesses créées. Le pays s'est enrichi grâce au tourisme, au gaz, à l'intensification du trafic à travers le canal de Suez et aux activités subsidiaires qui ont été générées. La classe moyenne, qui existait à l'époque royale et qui a été annihilée à l'époque de Nasser, a réussi à émerger de nouveau durant ces 2 ou 3 dernières générations, mais elle est fragile et frileuse.

Cette classe moyenne, docile et enjouée, qui a accepté pendant 60 ans un régime autocratique et le joug du quadrillage policier des "moukhabarat" (renseignement) et du parti politique unique, n'a pas accepté en plus de s'appauvrir, avec la crise économique, alors que la classe dirigeante corrompue continuait de se remplir les poches. C'est elle qui a libéré l'Egypte "place de la Libération".

De nombreux autres facteurs ont contribué au succès: un dirigeant vieillissant et malade, au bout du rouleau, l'explosion des relations par internet et par mobile, les interférences extérieures (le président Obama, l'Europe et l'Iran), le travail de sape des Frères Musulmans. De plus, Moubarak n'a pas su ou voulu protéger les minorités comme les Coptes chrétiens, et s'était mis à dos les juges. Or la justice est une valeur essentielle pour les Egyptiens, et l'absence de justice se trouve au cœur de toutes les protestations. Le trucage aux dernières élections législatives de 2010, où les partis liés aux Frères Musulmans (1) se sont retirés du scrutin et où le parti du pouvoir, le PND a obtenu plus de 98% de voix, a déclenché une colère contenue. L'étincelle est venue d'un pays voisin où un jeune chômeur tunisien s'est immolé par le feu, victime d'une injustice et pris à partie par la police de son pays et provoquant un soulèvement populaire.

Un autre facteur latent pourrait aussi avoir contribué à éveiller les esprits d'une population à moitié analphabète, afin qu'elle choisir son destin. Le référendum au Soudan méridional qui s'est conclu massivement par l'indépendance d'une région où se situe l'une des nombreuses sources du Nil. Farouk était roi d'Egypte et du Soudan. L'Egyptien de la rue méprise le Noir d'Afrique, le traitant de "barbari" (être étrange non humain) ou de "a'bd" (esclave). Et voilà que ce Noir, de plus chrétien, peut décider de son sort et choisir son régime.

La junte militaire qui a pris le pouvoir au nom du peuple a devant elle d'énormes défis.

Défi politique: comment arriver à reconstituer un état avec un minimum de démocratie, une "démocratie" adaptée à la société et aux moeurs égyptiennes (2).

Défi socio-économique, alors que le revenu moyen n'est pas très supérieur à 1300 $/hab/an, (3) que les ressources sont limitées et que près d'un tiers de la population est sans emploi et conditionnée par des sheikhs salafistes rétrogrades.

Défi sécuritaire: comment assurer la sécurité du pays, alors que des bandes de bédouins occupent le Sinaï et rançonnent les pouvoirs publics, à coup d'attentats et de sabotages (4), alors que plus de 10% des citoyens, les coptes (5), vivent dans la peur d'êtres persécutés, harcelés ou tués, alors que le pays a une police puissante et un Service de Renseignement pléthorique (2 millions de personnes), l'armée la plus nombreuse du Moyen Orient (un million de soldats), la plus équipée (6), avec des officiers de plus en en plus ouverts à l'islamisme (7).

Défi relationnel avec son voisin, Israël: un traité de paix a été signé en 1979 par Anwar al Sadat et il a été respecté pendant la présidence de Moubarak. Il n'est pas sûr que ce traité soit respecté par les autorités qui émergeront du chaos actuel, surtout si la composante religieuse est forte. (8)

Le monde entier observe avec sympathie les insurgés de la place de la Libération: sauront-ils transformer l'avantage qu'ils ont aujourd'hui en une partie gagnante, en construisant, avec l'aide de la junte, une patrie libre, stable et prospère ? Ou bien une fois de plus l'Egypte sombrera dans la nuit d'un Orient voué à la destruction (9).

Notes

(1) Le groupe des Frères Musulmans a obtenu aux élections de 2005, 20% des sièges au Parlement égyptien, ses candidats se présentant sous diverses étiquettes.

(2) La constitution égyptienne accorde au président un pouvoir sans limite. La constitution est à revoir sérieusement, ainsi que l'équilibre des pouvoirs des organes politiques.

(3) Le revenu moyen du Tunisien est le double.

(4) La situation au Sinaï menace aujourd'hui la sécurité de l'Egypte. La contrebande d'armes, de drogues, de femmes bat son plein. De plus des agents du Hamas et du Hezbollah travaillant pour l'Iran se sont infiltrés dans la péninsule et coopèrent avec les groupes installés en montagne d'al Qaeda et leur fournissent des armes et des explosifs.

(5) Les Coptes, descendants chrétiens des égyptiens de l'Antiquité, subissent la violence de meutes fanatisées par les Frères Musulmans et sont obligés de plus en plus de s'expatrier, représentant aujourd'hui près de 10% de la population, au lieu des 20/25% après la 2ème guerre mondiale.

(6) En 25 ans, l'Egypte a dépensé 55 milliards de dollars pour ses forces armées, et en a reçu 56 milliards sous forme d'aide américaine

(7) Un ex-officier des renseignements militaires israéliens, Youval Steinitz a affirmé que "l'accumulation d'armes égyptienne est disproportionnée et alarmante" et "pendant des d'années d'incitation, Moubarak a préparé psychologiquement son peuple à la guerre contre Israël… l'Egypte cause à Israël plus de dommages diplomatiques et constitue une menace militaire plus grande que tous les Etats de la région qui sont pourtant nos ennemis déclarés"

(8) L'Egyptien n'a pas de sympathie particulière à l'égard du citoyen de Judée Samarie, généralement d'origine syrienne ou arabe de la péninsule. Le citoyen de Gaza est soit un bédouin, soit un immigrant d'origine égyptienne et Gaza avait été rattachée à l'Egypte entre 1949 et 1967. Mais pendant 63 ans, le citoyen égyptien a été intoxiqué par l'argument que les Juifs ont spoliés des Arabes. D'où une antipathie égyptienne, entretenue par l'état et ses médias, à l'égard des Israéliens. Mais l'homme de la rue ne veut pas de guerre avec Israël, une simple rupture des relations. Une question plus sérieuse concerne l'attitude de l'Armée vis-à-vis des Frères Musulmans. Elle serait sans doute plus indulgente à leur égard que Moubarak, du fait de l'infiltration en son sein d'officiers islamistes ou par simple calcul politique, pour partager le pouvoir avec eux et asseoir un semblant de légitimité.

(9) Le ministre israélien Binyamin Ben Eliezer (Fouad) a eu un entretien téléphonique avec Hosni Moubarak qui lui aurait dit, la veille de sa démission: "On voit ce qu'est devenue la démocratie que les Etats-Unis ont voulu installer en Iran, à Gaza… C'est cela le destin du Moyen Orient. Les Américains ne savent pas de quoi ils parlent, quant ils parlent de démocratie ici; comme résultat ils auront l'extrémisme et l'Islam radical. L'avalanche ne s'arrêtera pas à l'Egypte, elle emportera tous les pays du Moyen Orient et du Golfe…. Aucun ne sera épargné. L'Amérique a encouragé une ère de troubles, de changements dramatiques et de soulèvements"

-------

Je reprends le point (4) justifié par ces articles:

L'argent sale du Hezbollah
par Gerard Fredj
Le Département du Trésor américain vient d’annoncer qu’il a réuni les preuves que la banque libanaise « Lebanese Canadian Bank SA », dont le siège est basé à Beyrouth,...

blanchit pour plus de 200 millions de dollars par mois d’argent sale, issu essentiellement du trafic de drogue organisé par différents groupes directement liés au Hezbollah.

La déclaration de blanchiment a été faite dans le cadre le la loi antiterroriste américaine dite « Patriot Act », votée en octobre 2001 à la suite des attentats du 11 septembre.

La filière est organisée par un trafiquant connu, Ayman Joumaa, et a permis au Hezbollah d’engranger des sommes considérables.

La drogue, en provenance d’Amérique latine, transite par l’Afrique de l’Ouest avant d’inonder les marchés européens et du Moyen Orient.

Plusieurs pays africains ont déjà mis en cause l’Iran comme un des organisateurs principaux du trafic de drogue qui transite par leurs pays…Hezbollah, Iran, on retrouve les connexions classiques.
De moindre importance, les autorités américaines ont identifié une filière de voitures volées.

L’Iran serait par ailleurs impliqué dans différents contacts avec les p lus haut dirigeants de la banque, par l’intermédiaire d’un délégué du Hezbollah basé dans le pays.

L’administration fédérale va communiquer les éléments de l’enquête sur la banque et ses filiales (à Dubaï, Montréal et en Gambie) à l’ensemble du réseau bancaire ; les établissements qui continueraient à entretenir des relations avec la Lebanese Canadian Bank ne pourront plus travailler sur le territoire américain.
--

Numéro 974 - 14.02.2011 -

Sinaï - L'Égypte abandonne le terrain aux bédouins
par David Koskas
Israël s’inquiète de plus en plus de la situation dans le Sinaï : d’après les dernières informations, les forces égyptiennes auraient abandonné des dizaines de postes de police dans la péninsule après avoir été attaquées par des Bédouins armés de missiles et de fusils d’assaut.

Les Égyptiens ont toujours eu fort à faire avec les Bédouins, qui ne reconnaissent pas la souveraineté du Caire sur cette région. Selon un officier de la Défense israélien, « Le Sinaï est devenu un territoire sans loi », et « si les Égyptiens ne reprennent pas le contrôle dans le Sinaï, il pourrait devenir une menace majeure pour Israël ». (Voir nos éditions de la semaine dernière).

Rappelons que le Hamas a déjà lancé des roquettes sur Eilat et fait passer des armes vers la bande de Gaza à partir du Sinaï.

Israël a demandé à ses citoyens de quitter le Sinaï le plus vite possible, craignant que le Hamas s’y installe et s’en serve pour lancer des attaques.

Écrit par : Patoucha | 14/02/2011

L'offensive des islamiste est mondiale, il suffit de suivre l'actualité et les pensées musulmannes ainsi que des typologies constatées. C'est très clair également dans les écrits religieux, et ce qui se dit dans TOUTES les mosquées du monde.

Sur le continent Européen, des informations arrivent chaque jour ou des démocrates se voient renvoyés devant des tribunaux pour avoir critiqué ce monstre du 21ème siècle issus de l'obscurantisme. Nos élus sont inconscients de la situation, ils sont sourds, aveugles, et se font ruser par les religieux notamment sur la construction de mosquées et d'écoles coraniques.

Les appels aux meurtres, le prêche de la lapidation et autres horreurs, sont la politique du Djihad et de la charia que les Anacondas mettent en place sournoisement, en profitant de l'ignorance de certains de nos politiciens.

-Politiciens qui se disent démocrates mais qui n'ont aucune instruction des écrits coraniques et de la réalité de son histoire. Nous allons le payer très cher s'il n'y a pas une alerte maximale sur les faits, rien que les faits!

Chacun d'entre nous doit prendre de sont temps pour lire, étudier et comprendre leurs intentions au nom de dieu ou du prophète. Il faut faire passer le message à la vitesse de nos ordinateurs et des portables, afin que la réaction soit extrêmement forte et rapide.

Il faut envoyer des Mails aux politiques et à tous les responsables d'institutions, écoles, Universités entreprises, associations etc....

Notre situation d'aujourd'hui est la même que la situation de l'Europe d'avant guerre ou les bruits de bottes étaient entendus par certains initiés -une minorité éclairée- mais pas par la majorité des peuples qui vaquaient à leurs occupations. On peut constater une certaine collusion entres croyants pour des raisons qui m'échappent...

Mécréant et civilisé, je ne suis pas le seul, c'est en fait tous les non musulmans qui sont en danger dans l'avenir proche, ainsi que celles et ceux qui ce sont convertis à l'islam, c'est écrit dans tous leurs textes religieux!

Comme je l'ait déjà indiqué, ces "révoltions" ne sont pas des Evolutions jusqu'à preuve du contraire, tout ce joue sournoisement en se confondant aux foules et en pratiquant le mensonge. ALERTE ROUGE!

Je ne "crois" guère en un mouvement laïque et démocratique de grande ampleur, qui mettrait définitivement fin aux agissements des défenseurs du Djihad et de la Charia.

Écrit par : Pierre NOËL | 14/02/2011

.... En infiltrant les gouvernements en place, en occupant le terrain...l'avancée islamique, grâce à l'ignorance de nos concitoyens, élus et églises, est déjà bien commencée.

Alerte rouge, oui, et comment!

Écrit par : Mireille Luiset | 14/02/2011

Des islamistes tunisiens manifestent devant une synagogue de Tunis en déployant bannières et drapeaux noirs du djihad tout en hurlant :

«”Khaybar Khaybar ya yahud, jaysh Muhammad sawfa ya‘ud ,” » « Ô Juifs souvenez-vous de Khaybar, l’armée de Mahomet reviendra »

YouTube - Manifestation antisémite islamique devant la Synagogue ...


14 févr. 2011 ... Voici une vidéo inédite de la manifestation antisémite des islamistes vendredi devant la Grande Synagogue de Tunis. ...
www.youtube.com/watchwatch?v=jUJFTWDWTRc&feature=youtube...
Actualité › Manifestation islamique devant la Synagogue de Tunis ...


[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=K_nSf7HRezM[/youtube] Voici une vidéo inédite de la manifestation des ... Le BNVCA alerté sur une pièce de théâtre à caractère antisémite ... Manifestation islamique devant la Synagogue de Tunis ...
blog.feminin.co.il/manifestation-islamique-devant-la-synagogue-de-tunis/


Regardez le Jeune homme qui s'étant rendu compte qu'il s'agissait d'une manif anti-sémite, a accéléré son pas entre les voitures.......

14 févr. 2011 ... Voici une vidéo inédite de la manifestation antisémite des islamistes vendredi devant la Grande Synagogue de Tunis. ...

www.youtube.com/watchwatch?v=jUJFTWDWTRc&feature=youtube...

Voici une vidéo inédite de la manifestation des islamistes la semaine vendredi devant la Grande Synagogue de Tunis. Les manifestants crient des slogans antisémites : « Attendez Juifs l’armée de Mahomet revient ! », « Nous allons refaire la Bataille de Khaybar » rappelant ainsi la victoire du Prophète sur les juifs en 628 et les traditionnels « Allah ouakbar ! »
Pour information, La Bataille de Khaybar ou Khaïbar (arabe : خيبر) a opposé, lors de la septième année de l’Hégire (628-629), Mahomet et ses fidèles aux Juifs vivant dans l’oasis de Khaybar, située à 150 kilomètres de Yathrib, actuelle Médine, dans la partie nord-ouest de la péninsule arabique, actuellement en Arabie saoudite. La ville était assez riche, bien fortifiée et majoritairement peuplée de juifs avant cette expédition, qui devint le symbole de la victoire musulmane sur les juifs.

Les juifs vaincus furent réduits au servage. Ils se rendirent et durent payer une rançon à Mahomet et donner toutes leurs terres à des musulmans[réf. nécessaire]. Les troupes de Mahomet décapitèrent Huyayy ibn Akhtab (en) de la tribu des Banu Nadir. Mais le restant des habitants juifs de Khaybar furent épargnés[1]. Les juifs continuèrent à vivre dans l’oasis pendant encore plusieurs années, jusqu’à leur expulsion par le calife Omar. Les taxes imposées aux juifs vaincus servit de précédent pour le paiement d’un impôt appelé jizya par les dhimmi se trouvant dans un état musulman – impôt qui s’explique par le non paiement de l’impôt que les musulmans payent, la zakat, et la confiscation des terres appartenant aux non-musulmans au profit de l’Oumma (communauté des musulmans)[2],[3],[4

Europe Israël

Écrit par : Patoucha | 14/02/2011

Pierre NOËL:

"Les appels aux meurtres, le prêche de la lapidation et autres horreurs, sont la politique du Djihad et de la charia que les Anacondas mettent en place sournoisement, en profitant de l'ignorance de certains de nos politiciens."

Sur le blog de Ramadan c'est mis au grand jour et sur le site de la TdG, sans que cela ne dérange Mabut?!

Je vous recommande les deux billets ci-dessous et n'oubliez pas les deux commentaire du 2ème billet.....

Bonne soirée


SERMON : L’Islam contre la tyrannie

" Louange à Dieu, Maître des univers.
Nous témoignons qu’il n’y a de dieu que Dieu et que Muhammad est le Messager de Dieu.
Mes chers frères et sœurs en Islam, je vous recommande ainsi qu’à moi-même la piété et le fait de craindre Dieu."

"11.02.2011

"La révolution arabe préfigure le déclin de l’hégémonie occidentale

Hani Ramadan, directeur du Centre islamique de Genève, dénonce l’hypocrisie des Etats-Unis, d’Israël et de l’Europe qui ont maintenu au pouvoir les despotes au Proche-Orient"

Voyons combien de despotes... deux :) Et notre hypocrite islamiste, la ferme concernant son ami "pas" despote.. le HITLER Iranien qui tire sur la foule des manifestants. Normal, c'est l'Iran islamiste!

A regarder et s'attarder sur la deuxième vidéo jouxtant la 1ère:

www.drzz.info/article-massacrons-les-juifs-par-jean-patrick-grumberg-67200767.html

Écrit par : Patoucha | 15/02/2011

Salut patoucha! Je vais régulièrement lire ses articles, comme sur "europe israël" afin d'être mieux informé.

Les frères musulmans, la Djihad, et la Charia et -le reste- sont aussi dangereux que le nazisme. Les Ramadans sont toujours en liberté, c'est dire le danger. J'ai signé une pétition sur le site de Sami Aldeeb afin d'alerter le gouvernement Français sur notre refus de l'islam et de ses dangers..On verra la réaction ou non, mais le jeu du chat et de la souris a assez duré.

Merci Patoucha, et continuez de nous informer en laissant des liens ou références. Bye!

Écrit par : Pierre NOËL | 15/02/2011

Les commentaires sont fermés.