25/02/2011

Cet antiracisme qui n'aime pas le Blanc

partidesindigènes.jpg

Subirions-nous une conception des « Droits de l'Homme » à géométrie variable selon votre appartenance ethnique et, surtout, autochtone ou « souchienne » ?

 

Cela semble être bien le cas et la condamnation  discutable d'Eric ZEMMOUR ouvre un débat très intéressant dans les milieux concernés par la liberté d'expression.

 

« Je n'insiste pas sur ceci: il est ahurissant de constater que le flot de haine que déversent certains rappeurs contre la France et les Français laisse les censeurs indifférents à ces propos tenus dans l'impunité »

 

Ces quelques lignes sont extraites d'une chronique de M. Ivan Rioufol dans le Figaro,

 

Je vous laisse en prendre connaissance :

 

 

Cet antiracisme qui n'aime pas le Blanc

 

 

12:45 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (3) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Commentaires

Rassurez vous, la France à encore une justice : Justice qui condamne les propos racistes, qu'il emanent de Brice Hortefeux, de la petite vermine Zemmour ou des rappeurs. Bon, certes pour ces derniers, c'est plus souvent des propos mettant en cause l'honneur des policiers ... mais heureusement elle épargne par exemple cet enseignant qui à eu l'outrecuidance de dire "Sarkozy je te vois" à son altesse.

Bref, redescendez sur terre, le combat actuel de ces décomplexé, c'est de dénoncer le carcant législatif qui les empêche de tenir des propos racistes.

Écrit par : Dji | 25/02/2011

La géométrie variable est toujours appliquée à tort en faveur de l'arrivé en lieu et place de l'autochtone !

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 25/02/2011

@Victor DUMITRESCU,
Vous avez ô combien raison.

MAIS:

Nous avons un droit, c'est de réagir et ne plus subir.

Je n'accuse pas les personnes d'origines étrangères qui se conduisent d'une manière disons peu respectueuse de la Terre d'Accueil et des autochtones - Mais bien nos politiques qui, trahissant la vox populi et pour des raisons obscures aux yeux du citoyen lambda, trahissant les Droits de l'Homme (hé oui, il y à AUSSI des obligations....) poussent les populations au bord de la guerre civile, comme en France et Angleterre, de part le non respect des lois sur l'immigration par exemple.

Ces politiciens bafouant les droits des autochtones et favorisant les immigrés ne font qu'amplifier les problèmes endémiques des pays d'origines d'une grande partie du flot migratoire.

Ceci est un fait connu, dénoncé....

Il est temps d'AGIR!

Bonne soirée

Écrit par : Mireille Luiset | 25/02/2011

Les commentaires sont fermés.