04/04/2011

Morts pour un livre brûlé

Sept étrangers et cinq Afghans ont été tués vendredi après une manifestation organisée à Mazar-e-Sharif, dans le nord du pays- Plusieurs personnes ont été tuées samedi à Kandahar

Soyons clairs et précis :

Afganistan.jpg

C'est une insulte à la démocratie lorsqu'un fanatique, pasteur américain ou autre, incapable de critiquer intelligemment les religions duelle pour ce quelles sont; c'est à dire des idéologies phallocrates destinées à institutionnaliser les patriarcats, veut brûler, etc. , un texte obsolète et nuisible.

 

Dans ce pays, l'Afghanistan, Hamid Karzaï un des pires chefs d'État sexiste, misogyne et homophobe secrété par l'éducation religieuse et qui dans l'actualité s'apprête à négocier avec le pire ennemi des femmes [le mollah Omar]. Des soldats risquent leur vie pour que ces individus se retrouvent pour tenir de concert les rênes de ce pays où la notion de civilisation est devenue, par leur faute, depuis longtemps, inexistante

 

 

Inadéquat et contre productif,  stupide dans tous les cas  ces actions contre un  livre en public, même s'agissant d'un vieux texte sexiste prônant un code impératif, écrit par des hommes, rédigé sur mesure pour les hommes

 

Sur un plan pédagogique ce texte pourrait servir à démontrer que dans une société civilisée respectueuse de l'égalité hommes -femmes cette idéologie ignorante des '' droits de l'homme, prétendue d'origine divine, est inacceptable

 

Ce n'est pas la propagande pratiquée par une partie des médias qui évoquent l'islam, sans jamais parler des contenus du coran ou de la sharia du droit qui empêchera les citoyens soucieux de bien s'informer de lire les textes et d'en faire la critique.

 

Il est nécessaire de redire ici que la croyance (foi) est une chose - la religion (idéologie) en est une autre...

 

 

C'est un crime sans nom de se venger sur des êtres humains - tuer des gens ne peut pas être mis en balance avec le seul fait de brûler un livre.

 

Cet acte révoltant fait la preuve que cette religion, sexiste, sexo-séparatiste, homophobe et xénophobe ne peut que générer des pathologies.

 

09:05 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (5) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Commentaires

Votre billet montre, par l'absence de solution proposée pour ce cas d'espèce, l'immense complexité du problème...

Écrit par : Jean-Paul Guisan | 04/04/2011

... comment interdire de brûler un livre quand on est un Etat libéral et laïc (pléonasme)? Faut-il invoquer une raison d'Etat et des intérêts supérieurs?

Ce dilemme ressemble à celui qui se pose quand un Etat est confronté à des preneurs d'otages. A part Israël, les Etats occidentaux ont toujours fait passer la vie d'un de leurs citoyens (et l'opinion des autres citoyens) avant toute autre considération.

Cette logique impliquera l'interdiction de commettre un acte qui peut entraîner la mort d'innocents. D'aucuns jugeront que cela revient à donner le petit doigt pour qu'on vous prenne la main puis le bras. D'un autre côté, c'est facile de défendre des principes quand on ne subit pas les conséquences de cette posture.

CQFD: rien n'est simple

Écrit par : Jean-Paul Guisan | 04/04/2011

Aux dernières nouvelles, (elles se succèdent) 24 morts dont sept employés étrangers de l’ONU ont été tués dans l’attaque de leurs bureaux dont deux décapités 2 policiers dimanche et 34 blessés en plus d'une vidéo où ces dingues hurlent comme des bêtes, brûlent et s'acharnent sur .... une effigie d'Obama.


La colère contre l’autodafé du Coran ne s’apaise pas en Afghanistan. Des centaines de personnes sont de nouveau descendues dans les rues des villes du sud du pays, dimanche 3 avril, pour protester contre ce geste d’un pasteur intégriste, qui avait mis le feu à un exemplaire du Coran le 20 mars dernier en Floride.Les autorités provinciales assurent que les manifestants s’expriment pacifiquement. ( c’est cette forme de pacifisme typique à l’islam que l’on peut apprécier dans les vidéos) Deux personnes ont toutefois été tuées et 34 blessées dans trois villes de la province méridionale de Kandahar, selon un responsable local sous couvert d’anonymat. […]
Le président des Etats-Unis Barack Hussein Obama a tenté de calmer le jeu samedi, en condamnant l’autodafé réalisé sur son sol. “La désacralisation de tout texte saint, y compris le coran, est un acte d’extrême intolérance et sectarisme”, a-t-il réprouvé.

[…]”Cependant, attaquer et tuer des gens innocents en représailles est révoltant et un affront à la décence humaine et la dignité”, a-t-il par ailleurs déclaré en direction des protestataires afghans. “Aucune religion ne tolère le massacre et la décapitation de gens innocents, et il n’y a pas de justification pour un tel acte déshonorant et déplorable”. ( un très bel exemple de taqiyya de la part du président Obama, pour les musulmans les kouffar et les associateurs ne sont absolument pas considérés comme des gens “innocents” et il y a une seule religion qui permet de les massacrer en les égorgeant ou en les décapitant…)

[…]La décapitation d’un employé de l’Onu lors de l’attaque des bureaux de la mission onusienne avait dans un premier temps été évoquée. Mais cette information a été réfutée plus tard par le représentant spécial du secrétaire général des Nations unies en Afghanistan. (nuance… ici on oublie de nous préciser que s’il est vrai qu’ils n’ont pas été décapités c’est qu’ils ont tout simplement été égorgés… )

[…]De son côté, le pasteur américain extrémiste Terry Jones, à l’origine de l’autodafé du Coran, a rejeté sur l’islam la responsabilité des violences en Afghanistan. “L’islam n’est pas une religion de paix”, a déclaré le groupuscule chrétien extrémiste qu’il dirige. “Nous devons tenir ces pays et ces peuples pour responsables de ce qu’ils ont fait”, a ajouté le pasteur Jones. ( si tous les extrémistes chrétiens pouvaient tenir de tel propos… )

Source : l’article au complet sur le site du NouvelObs

Une manifestation contre le récent autodafé d’un coran aux Etats-Unis a fait au moins dix morts et 83 blessés samedi à Kandahar, en Afghanistan. Le prédicateur américain à l’origine de l’affaire, Terry Jones, a dit ne pas regretter son geste.

Toutes les victimes auraient été blessées par balles ou par jets de pierres. Quatre cadavres portaient des traces de coups et de lapidation, a déclaré un responsable de la santé.

Une foule immense est descendue dans les rues pour dénoncer l’initiative du prédicateur de Floride, Terry Jones, qui a brûlé un coran en public dimanche devant une cinquantaine de personnes. Il avait déjà brandi cette menace l’an dernier.

Les protestataires ont incendié des pneus et saccagé des magasins. Le gouverneur de la province a déclaré que la manifestation avait été organisée par les talibans, les accusant d’utiliser l’autodafé comme un prétexte pour provoquer des troubles dans une ville où leur influence s’est étiolée.

Les manifestants demandent que le prêtre qui a procédé à l’autodafé d’un exemplaire du coran soit traduit en justice. Ils menacent d’appeler au jihad contre l’Amérique si tel n’était pas le cas.

Un autre rassemblement a eu lieu à Tahar où un millier de personnes ont défilé sans violence. A Mazar-I-Sharif, théâtre de violences vendredi, la situation est revenue à la normale samedi.

Source : RomandieNews BBC

Écrit par : Patoucha | 04/04/2011

Geert Wilders veut un débat sur la «vraie nature » de Mahomet.

La Haye - Geert Wilders, le chef du PVV hollandais, le Parti pour la Liberté, voudrait qu’il y ait un débat public sur la vraie nature et sur la personnalité de Mahomet. Un tel débat pourrait donner un regard nouveau sur le personnage et aider les musulmans partout au monde à quitter l’islam, c’est du moins ce que déclare Wilders dans un article de la revue HP-De Tijd.

De plus Wilders soutient que l’islam est fortement dangereux, selon lui cela devient évident à la lecture de coran mais aussi en étudiant la personnalité de Mahomet. « Le personnage historique Mahomet était le chef brutal d’une bande de pillards basée à Médine qui pillaient , violaient et tuaient sans aucuns scrupules. Les sources historiques décrivent des orgies de sauvagerie durant lesquelles des centaines de personnes étaient égorgées ou avaient les pieds et les mains amputées, les yeux arrachés et des tribus entières exterminées. « Quand nous sommes confrontés aujourd’hui avec la fureur meurtrière des terroristes islamiques, il n’est pas difficile de découvrir d’où provient cette folie » ajoute-t-il.

Le débat sur la personnalité de Mahomet est nécessaire selon Wilders, puisque ceux qui désirent échapper à l’emprise de l’islam peuvent le payer de leur vie. Pour lui les apostats sont des héros qui méritent notre soutien. « Il est grand temps que nous aidions ces personnes en démasquant Mahomet. »

Dans l’article de HP-De Tijd, Wilders cite Ali Sina, un ex-musulman qui a fondé une association pour les apostats de l’islam. Sina décrit le pseudo-prophète comme « un narcissiste, un pédophile , un tueur en série, un terroriste, un misogyne, un obsédé sexuel, un chef de secte, un aliéné, un violeur, un tortionnaire, un assassin et un voleur. » Il cite aussi des universitaires qui prétendent que Mahomet souffrait d’une tumeur au cerveau, cause des hallucinations qu’il aurait notées comme étant des visions. D’autres universitaires, eux, parlent de schizophrénie paranoïde-hallucinatoire. « La vérité n’est pas toujours belle à entendre ni très politiquement correcte» comme le précise Wilders dans l’article.

Wilders a aussi annoncé vendredi dernier qu’il prépare une suite à son documentaire Fitna: il va réaliser un film sur “la vie barbare du malade mental Mahomet”.

Source : nisnews.nl 7sur7.be

Vidéo : YouTube "ISLAM-DENMARK-Geert WILDERS propositions-e

"et le plus gros problème aujourd'hui n'est pas seulement l'immigration ou la démographie mais la faiblesse de nos dirigeants"

Une entrevue de Geert Wilders en anglais à la télévision danoise - version sous-titrée en français :

Écrit par : Patoucha | 04/04/2011

Les manifestations pour réclamer la mort du pasteur Jones en sont à leur 5ème jours?!!!!!!

Nos dhimmis politiques contribuent fortement à ce fanatisme!

Écrit par : Patoucha | 06/04/2011

Les commentaires sont fermés.