30/05/2011

Le droit d’ouvrir les yeux !

N'est-ce pas, en définitive, par les jérémiades, les faux procès, les fausses assertions des presses assujetties au politiquement correct que l'on nous prive d'un élément essentiel à toute réflexion, le droit d'ouvrir les yeux !

Ce droit n'est pas complémentaire à la « liberté d'expression ». Il en est la colonne vertébrale.

Grotesque.jpg

En ne vous permettant pas d'ouvrir les yeux pour apercevoir un autre éclairage, une autre conception des faits, une autre approche de la société, en écoutant les protagonistes dissidents, les médias, les décideurs du politiquement correct vous plongent dans la cécité d'opinion à dessein.

 

Dessein de vous persuader que le pillage de toutes les ressources naturelles, humaines, y compris votre épargne (s'il vous en reste), de votre temps de travail, est amplement justifié par les « bienfaits » de la mondialisation libérale dédiée à la Gloire du profit « sans foi ni loi », cancer implacable rongeant votre qualité et votre niveau de vie en vous persuadant que la consommation effrénée de l'inutile est source de joie, d'épanouissement , surtout quand elle est produite à l'étranger, la rendant accessible à nos bourses de chômeurs.

 

Puis, ne les oublions pas,  il y a les « autres » qui ne veulent pas que vous ouvriez les yeux.  Ceux qui perdraient toutes les faveurs, avantages, rentes, que notre système social généreux octroie sans compter à ces inadaptés de notre société, de nos règles, du travail mais grands experts en manifestations et émeutes.

 

Ils n'engendrent rien, ne produisent rien, frappent sans répit la main qui les nourris et menacent de « tout casser » si vous n'obtempérez pas à leurs dictats. A lire la presse de ces derniers jours relatant la veulerie d'autorités locales, (Savièse) le parasitisme fanfaronne. Il faudra en reparler lors des élections de cet automne.

 

Notre démocratie devient aveugle car l'on vous empêche d'ouvrir les yeux.

Dans l'Union Européenne, que beaucoup veulent nous voir rejoindre, le peuple grec se meurt, le peuple portugais se meurt, le peuple espagnol se meurt, le peuple français agonise, et vous apprenez que le G8 va octroyer 40 milliards au « pays du printemps arabe » ! Bien, mais tous ces chômeurs, ces jeunes de ces pays de l'UE que va t'on faire pour eux ?

Au lieu d'investir pour éradiquer la pauvreté dans l'UE, les gouvernants s'apprêtent à financer la reconstruction de '' pseudo démocraties arabo- musulmane ''

Un autre regard étant toujours nécessaire pour se forger une opinion, je vous soumet ce commentaire d'actualité lu nulle part dans les médias alignés et relevé sur le site "Enquête et débat :

Au lieu d'incarcérer Ratko Mladic, on devrait lui élever une statue."

 


 

 

 

 

09:44 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (1) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

16/05/2011

DSK: "un effroyable lynchage planétaire"

C'est le titre du commentaire de M. Jean-Pierre Chevènement à l'AFP.

DSK.jpg

Je ne suis pas loin partager ce point de vue car avant de tenter  de voir « à qui profite le crime », je suis stupéfait de constater l'absence de la moindre critique sur la procédure judiciaire américaine, ses incohérences notamment par le fait qu'une telle médiatisation mondiale, reposant sur un seul témoignage, soit possible.

Dans bien d'autres cas, les critiques acerbes (mais justifiées) auraient fusé  sur ce simulacre de « justice ». Mais DSK est devenu l'homme à abattre.

Nous subissons cet angélisme de circonstances médiatiques et politiques, chacun y allant de son détail piquant sous la grande déclaration préalable du droit, bafoué en ce cas, de la présomption d'innocence.

Et si cette histoire était montée de toute pièce ? Vous en conviendrez, ce ne serait pas une « première ».

Assassinat médiatique et politique, non pas en vue de la prochaine élection présidentielle française, mais pour l'éliminer de la direction du FMI !

Lisez les commentaires sur l'action du FMI de ces derniers mois. Si les compétences de DSK ne sont jamais remises en cause, il n'en va pas de même de ses décisions, notamment sur son appréciation et les solutions qu'il préconise(ait) face à la dettes de la Grèce dans la finalité de soutenir l'Euro.

Il semble que bien des décideurs aux Etats-Unis ne le suivaient pas ou plus.

Cerise sur le gâteau, n'oublions pas que le Numéro 2 du FMI, qui va le remplacer, est un citoyen des Etats-Unis.

Certains chroniqueurs, même genevois, ressortent leurs archives sur DSK avec plus ou moins de pertinence.

Le Point, avec élégance, rappelle une interview récente de DSK dans laquelle ce dernier avait imaginé qu'on « tenterait » de le piéger avec une histoire de femme !

Cet article vaut la peine d'être lu :

Quand DSK imaginait une femme payée pour inventer une histoire de viol !

 

Ci-dessous, le commentaire AFP de M. Chevènement :

Le président d'honneur du MRC (Mouvement républicain et citoyen) Jean-Pierre Chevènement a dénoncé aujourd'hui "un effroyable lynchage planétaire" contre Dominique Strauss-Kahn, affirmant que son inculpation reposait sur "un unique témoignage forcément fragile".

"Le coeur ne peut que se serrer devant ses images humiliantes et poignantes qu'on donne de lui. Un effroyable lynchage planétaire", déplore l'ancien ministre sur son blog au sujet de DSK, accusé de tentative de viol aux Etats-Unis.

"Et si c'était une monstrueuse injustice?", s'interroge M. Chevènement, selon qui "un homme politique est toujours exposé à la provocation". "C'est la première réflexion qui m'est venue à l'esprit: Dominique Strauss-Kahn est inculpé sur le témoignage d'une femme de chambre, un unique témoignage forcément fragile", affirme-t-il.

Le sénateur du Territoire-de-Belfort, qui a annoncé son intention d'être candidat à la présidentielle de 2012, fustige alors "le système accusatoire américain", qui contraint le directeur général du FMI à "faire la preuve de son innocence!". "Beau système en vérité, que le président de la République (Nicolas Sarkozy), en voulant supprimer il y a deux ans le juge d'instruction, rêvait sans doute d'importer en France", poursuit-il. Et "la présomption d'innocence là-dedans?", conclut Jean-Pierre Chevènement. »

 

 

17:03 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (1) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

02/05/2011

La Bête est morte !

BêteEstMorte3.jpg

Les amateurs de BD se souviennent certainement de l'album « La Bête est morte ».

Il est paru 3 mois après la libération et « la Bête » était Adolf Hitler

(Le lien )

 

Existe t'il un parallèle de symbolisme entre Ben Laden et Hitler ?  Pour le moins cette folie du génocide, sorti du même genre d'esprit malade, pour exterminer, sans discernement, les humains ne correspondant pas et ne se soumettant pas à leur dictature barbare.

Mais, l'Occident démocrate et laïque,  aimant rappeler  que l'origine de sa civilisation découle de principes judéo-chrétien, n'est pas, et de loin, sortit des miasmes des adeptes du terrorisme et de l'obscurantisme des fanatismes religieux.

 

Cette maxime, lue dernièrement, est à pratiquer au quotidien :

On ne chasse pas les ténèbres !

On allume la lumière.

Un projecteur doit illuminer, sans cesse, la situation des chrétiens coptes en Egypte.

ManifCChrétiens.jpg

Vendredi 29 avril 2011 - Enserré d'une corde comme du bétail, un troupeau de femmes musulmanes, toutes décemment voilées, est conduit par un salafiste égyptien devant la cathédrale du Caire afin de participer à une manifestation contre les chrétiens coptes

Insignifiant ?  Réfléchissez aux victimes innocentes de Noël dernier !

 

Un autre coup de projecteur pour défendre la liberté de penser :

WhalidHussigny.jpg

Un jeune blogueur athée a été arrêté par les autorités palestiniennes pour avoir fait la promotion de ses idées sur Internet et, en particulier, sur Facebook. Une page de soutien a été ouverte sur Facebook par des jeunes Arabes favorables à la liberté d'expression.

 

"Waleed Al Husseini, un blogueur et activiste, âgé de 26 ans, a été arrêté dans la ville cisjordanienne de Qalqilya par les autorités palestiniennes pour promotion de l'athéisme.  Ses amis ont cessé de recevoir des nouvelles de lui la semaine dernière, puis plusieurs messages sur des forums disent qu'il a bien été arrêté." explique la page Facebook "Solidarité avec Waleed Al-Husseini"

"L'agence de presse Maan a confirmé cette nouvelle après avoir contacté les autorités."

 

Accusé d'apostasie par ses concitoyens, il remarque d'un coup que la ville palestinienne de Qalqilya ne permet pas toutes les libertés d'expressions qui sont permises dans les vraies démocraties. Ses voisins n'auraient jamais imaginé que Walid Husayin, un "fils de la ville" de 26 ans, considéré comme étant un érudit musulman - menait une double vie.

Aujourd'hui, Husayin passible de la peine de mort pour "hérésie" et "insulte à la divinité. " La plupart des habitants de cette grande ville palestinienne le pendraient volontiers. Ses parents le voudraient «en prison pour toute la vie pour avoir abandonné l'Islam».

«Il doit être brûlé à mort», a déclaré Abdul-Latif Dahoud, un résident de 35 ans de Qalqilya. «L'exécution doit avoir lieu en public pour être un exemple aux yeux de tous».

(La source)


 

 

 

 

 

 

 

17:51 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook