17/06/2011

Vers une légalisation des esclaves sexuelles pour lutter contre l’adultère ?

Et oui, c'est le titre d'un article publié le 4 juin 2011.

Provocation machiste ?  Pamphlet réactionnaire suite à l'affaire DSK ?

Pas du tout. Il s'agit d'une intervention et proposition d'une FEMME politique  koweitienne qui recommande la légalisation des esclaves sexuelles féminines pour les hommes musulmans afin, dit-elle, de prévenir l'adultère ou le péché.

Quelle différance avec les femmes occidentales et leur revendications exprimées notamment le 14 juin !

Très provocateur, permettez-moi de rappeler que ce sont les mêmes milieux politiques, dont sont issues ces revendications égalitaires féminines, qui défendent, soutiennent, favorisent l'essor du communautarisme musulman dans nos contrées...

L'angélisme ne mène pas qu'à la béatitude, surtout sous les lois de la Charia. Pourront elles, alors, revendiquer avec le même vigueur ?  Je suis impatient de les entendre.

 

EsclavesFém.jpg

Voici une traduction de ce « crédo féminin koweitien » :

 

Salwa Al-Mutairi, dans une vidéo diffusée sur internet, dit qu'elle a été informée par certains responsables religieux, qu'il serait préférable, du point de vue islamique, que les riches musulmans achètent des femmes  à des fins sexuelles, par le biais d'une agence d'esclaves, s'ils craignent d'être séduits ou tentés par un comportement immoral à cause de la beauté de leurs servantes, ou même à cause des «sorts» que leurs employés leur auraient jeté.

"Nous voulons que nos jeunes soient protégés contre l'adultère", a déclaré Al-Mutairi, suggérant que ces filles pourraient être importées de pays dévastés par la guerre, comme la Tchétchénie, puis confiées ensuite à de pieux marchands chargés de les vendre.

"Il n'y a pas de honte à ça et ce n'est pas haram (interdit) en vertu de la charia (loi islamique), " dit Mutairi s'appuyant sur le récit de la vie du  Calife Haroun Al-Rachid (766-809) qui été marié mais possédait quelque 200 esclaves concubines.

Madame Mutairi préconise l'ouverture d'agences pour le commerce des esclaves sexuelles qui fonctionneraient sur le modèle des agences de recrutement qui fournissent des employées de maison.

Les références originales en anglais :

Kuwait Times

Indian express

 

19:52 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (3) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Commentaires

Hé oui, cher Patrick!

Les naïfs (ou pas!...) qui défendent l'application de certaines lois islamiques (finances, par exemple...) feignent d'oublier que c'est ouvrir la porte à d'autres lois et règlements.

Celles et ceux qui se sont battus, se battent encore pour l'égalité, les droits des femmes, se "tirent une balle dans le pied" en défendant la cause musulmane!

En Arabie Saoudite, les femmes en sont encore au point zéro, soit de revendiquer simplement LE DROIT DE CONDUIRE UNE VOITURE!!!

C'est cette civilisation que nous souhaitons en Occident?

L'Islam doit évoluer pour s'adapter à notre époque.

Car en pays islamiques, les femmes s'éveillent aussi.

Ce n'est pas en retournant à une époque que nous espérons révolue que nous les aiderons dans leurs combats.

Écrit par : Mireille Luiset | 17/06/2011

L'islam traditionnel et strict est profondément "raciste" (pour reprendre un terme que ses défenseurs aiment accaparer pour se plaindre des exigences qu'imposent une société occidentale avancée. Aussi curieusement que cela puisse paraître, la preuve incontestable ne réside pas dans le traitement des vivants, mais dans celui des morts. Comme le Christianisme, l'Islam estime que la vie après la mort est plus importante que celle d'ici-bas, car elle permettra l'accession au but ultime de l'existence.
C'est pour cette raison que chez nous les cimetières étaient interdits à tout ceux qui que la religion refusait d'accueillir en son sein ou qu'elle avait décidé d'en expulser: acteurs, fille-mères, etc.
C'est la même logique qui a abouti à la création des carrés confessionnels revendiqués par certains de nos chers amis musulmans, qui veulent bien nous côtoyer dans la vie d'ici-bas, mais exigent d'être séparés des "incroyants" dans la vie de l'au-delà, celle qui compte vraiment.
Toutes les contorsions intellectuelles faites pour nier, dissimuler ou travestir cette vérité, qu'elles soient animés par la bonne foi ou un plus sinistre dessein, n'y peuvent rien changer. La seule chose qui a changé cela en ce qui concerne le Christianisme, c'est l'évolution de la société qui a abouti à nos cimetières laïques et une certaine évolution de cette religion elle-même. Espérons que l'Islam évoluera de même un jour.

Écrit par : Mère-Grand | 18/06/2011

Les musulmans ne doivent pas s'intégrer à nos sociétés, ils doivent s'assimiler.

Écrit par : Johann | 18/06/2011

Les commentaires sont fermés.