24/08/2011

UDC : Le tort d’avoir raison !

Dans tous les domaines de l'actualité récentes et passées, les commentateurs du monde médiatiques et politiques (je pense au politiquement correct) s'étouffent de rage en devant admettre que l'analyse politique de l'UDC était clairvoyante et juste. Allons jusqu'à citer cette phrase de Philippe Geluck Illustrateur de BD belge (Le chat) :

« Pour voir qu'il fait noir, on n'a pas besoin d'être une lumière »

 

RR.jpg

Mais nos « lumières dirigeantes » corrigent immédiatement  la tonalité en affirmant que l'UDC décrit correctement les problèmes mais propose de fausses solutions...

C'est  déjà un mieux face aux nihilistes patentés qui ne cessent de brailler.  « L'UDC ne sait que critiquer mais ne propose rien ».

Ces mêmes gens n'osent pas affiner leur analyse en se demandant pourquoi ceux qui sont au pouvoir, les leurs, ont des résultats si déplorables ?  Ont-ils réellement des initiatives positives ? Cherchent -ils réellement à améliorer le sort des citoyens ? Cette allégeance à l'UE, à la mondialisation libérale,  à ceux qui veulent économiquement  soumettre notre pays, n'est-elle pas coupable ?

Evidemment,  oser critiquer l'Union Européenne,  la mondialisation libérale, pour affirmer que le bien être de notre population n'est possible que dans une Suisse indépendante et neutre, ce serait admettre que l'UDC, depuis des décennies, à raison !

Ce serait aussi nous aider (règle de la démocratie avec son pouvoir partagé) à mettre en place toutes les initiatives (les parlementaires et celles acceptées en votations), les propositions législatives, etc., amenées, par les élus UDC dans les parlements fédéraux, cantonaux, municipaux.

Les palabres pour ne pas faire entrer immédiatement en vigueur l'initiative pour le renvoi des étrangers criminels, acceptée par le peuple, est une des illustrations permettant d'affirmer que les gens au pouvoir dépensent  leur énergie pour contrer les mesures votées par le peuple. Ils en oublient,  qu'en fait, ils sont en place pour améliorer le quotidien de la population.

Alors que fait l'UDC pour notre pays ?

Le mieux,  est de consulter son site. Toutes ses initiatives, actions, etc., y sont développées : lien


 

Lire la suite

13:19 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

16/08/2011

Courage politique, où es-tu ?

C'est un euphémisme d'affirmer qu'à Genève la sécurité ne se porte pas au mieux. Agressions, cambriolages, mendicités...

Cependant on vous assure que tout va BIEN et que vous devriez faire un effort de lucidité pour vous rendre compte qu'en fait, vous êtes victime de votre exagération de perception qui vous donne le « sentiment d'insécurité » !

Puis pour faire bonne mesure, on n'oublie pas de vous rappeler, période électorale oblige, qu'un certain parti politique  vous dupe  et utilise, comme fond de commerce, ce « sentiment d'insécurité » qui vous submerge pour le profit d'une politique nauséabonde ...

Cependant  en lisant ou en écoutant les médias, les quelques bribes de réalité quotidiennes que l'on daigne bien vous prodiguer (car vous n'avez JAMAIS le détail quotidien complet des activités délictueuses et criminelles commises), là encore, vous devez décoder le langage du « politiquement correct ».

Exemple, hier dans votre Tribune au sujet du bilan des Fêtes de Genève », le titre :

« Les organisateurs des Fêtes déplorent la «recrudescence des incivilités »

Le comité d'organisation des fêtes s'est plaint de la présence de pickpockets et de joueurs de bonneteau ainsi que de la recrudescence des incivilités. Tags, déprédations et même endommagement des groupes électrogènes.

MairePhiladelphie.jpg

Mais revenons au « courage politique » et citons, comme exemple, le Maire afro-américain de Philadelphie/USA, Mr Michael NUTTER.

Courageux, il a décidé d'intervenir avec rigueur contre les bandes de jeunes dits « Flash mob », auteurs d'agressions, vols et autres délits créant une insécurité préoccupante dans sa ville.  Il a décidé et fait appliquer  un « couvre-feu » le soir à l'encontre des mineurs.

Ses discours ne font pas dans la dentèle du politiquement correct :

« Vous nuisez à votre race » dit ce Maire aux gangs de noirs. !

Evidemment, rien à voir avec les atermoiements que nous assènent nos dirigeants...

L'article du Washington Post à ce sujet : lien

La traduction en français par Jean Patrick Grumberg : lien

 

 

Et pour ceux qui ne l'auraient pas lu, je joins ce commentaire d'un lecteur au sujet de l'article TG de ce jour sur les Fêtes de Genève. C'est un must du « sentiment d'insécurité » infondé ressenti par les habitants de notre belle Ville de Genève :

 

RR.jpg« Que faut-il faire ? La grève des impôts ? Une manif inutile ? Blablater sur un forum ? Voter correctement la prochaine fois ? Qui sait.
En tout cas, le silence radio de la "cheffe" de la police est édifiant.
Bien avant les fêtes on pouvait voir 3 ou 4 groupes de joueurs de bonneteau par quai en train d'escroquer des touristes. Pas un pandore à 10 km. Ou si, ils devaient coller un pauvre gars pour une infraction à 20.--, ou se balader au ralenti en prenant leur regard de cadors. Bref, inutiles et trop chers pour la prestation. Mais de nouveau, il faudra l'exemple d'un autre pays qui lui a osé agir, pour que les suisses/genevois se bougent le train.
Souvenez vous des émeutes de Genève pendant le G20 (tout le monde libéré), et comparez avec celles de Londres et les arrestations (ou visiblement, un bon nombre resteront en taule). Pas photo. »

 

 

 

 

 

08:30 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (2) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook