23/12/2011

Le « remake » HESSEL des indignés. Dangereux ?

Notre TG nous indique qu'après la tempête Joachim et la neige, le camp des Bastions est bien désert.

Cependant, on nous assure qu'une nouvelle implantation agrandie va voir le jour...

Mais cet appel à s'indigner peut être dangereux car il n'est pas une première !

A la fin du 19ème siècle, des intellectuels bien plus prestigieux que M. Hessel ont lancé la révolution bolchévique avec le même vocable !

« Au 19ème siècle, Karl Marx et Friedrich Engels appelaient dans leur Manifeste Communiste à «s'indigner» du sort, effectivement peu enviable, des ouvriers et appelaient la classe ouvrière à se mobiliser sous la direction du Parti Communiste afin de réaliser la Révolution qui portera le prolétariat au pouvoir. Le monde allait changer de face après avoir, du passé, fait table rase.

 

Hessel.jpg

 

Hessel et son "amie" Leila Shahid, petite-nièce du Grand Mufti de Jérusalem Al-Husseini...

 

Un détail de ce Manifeste avait cependant échappé à la vigilance de la plupart des lecteurs : La Révolution victorieuse mobilisera les ouvriers en armée du travail qui, sans égard pour leur vie privée et affective, les enverra travailler selon les besoins de la Révolution sur n'importe quel point du territoire, fut-il très éloigné. Nul n'a réalisé que les travailleurs seront de ce fait beaucoup moins libres et plus malheureux que sous le régime capitaliste, nul n'aurait cru que cette clause portait en germe le goulag et aussi, pour créer l'Homme nouveau, les exterminations par dizaines de millions d'êtres humains en URSS, en Chine, au Viet-Nâm, au Cambodge, en Corée du Nord et, durant quelques années, en Afrique.

Au 20ème siècle, le romancier britannique George Orwell décrivait dans son roman «1984» une société totalitaire issue d'une révolution reposant sur l'inversion des valeurs et la perversion du sens, gouvernée de main ferme par Big Brother qui, une fois par an, appelle la population soumise et étroitement surveillée, à «s'indigner» contre un mystérieux opposant ennemi du peuple nommé Goldstein : cette «fête» est appelée «Journée de la Haine».

Mais l'indignation est avant tout un réflexe que les candidats dictateurs préfèrent développer chez leurs sujets, plutôt que la réflexion, celle-ci développant l'esprit critique, chose que les autocrates détestent au plus haut point.

Alors l'«Indignez-vous» de Hessel, c'est aussi à la mode de nos jours et comporte le même taux d'imposture que l'appel de Stockholm lancé naguère par les Staliniens fondateurs du Mouvement de la Paix  sous l'emblème de la colombe de Picasso, que tant d'idiots utiles signaient et faisaient signer («si tu ne signes pas, c'est que tu veux la guerre !» disait-on). Les gogos d'hier vieillissent ou sont déjà morts, des nouveaux gogos, plus jeunes les relaient. La vie et la mort continuent ainsi. Avec ou sans Stéphane Hessel.

 

Ces quelques paragraphes sont extrait d'un article lu sur l'excellent site, liberty vox

 

Quelques uns « s'indigneront » qu'en ce jour de veille de Noël, je n'écrive pas des mots plus paisibles et réconfortants.

La raison est simple, nous allons (je pense aux chrétiens), revivre, durant ces quelques jours, le plaisir de nos traditions millénaires et c'est très bien. Mais le politiquement correct déteste vous rappeler les moments de l'histoire qui ne cadrent plus avec ses péroraisons et ceci, il est aussi nécessaire de le dire.

Joyeuses Fêtes de Noël à tous.

 

 

11:20 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (6) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Commentaires

Hessel est malade de haine envers Israël! Il s'est même inventé des ascendants Juifs! Ce type est une enveloppe de mensonges qui n'a mis dans sa poche que des antisémites de son espèce! Qu'il aille donc à Gaza et à Jénine chez ses amis "Palestiniens" qui s'en débarrasseront comme ils se sont débarrassés des deux militants pro-palestiniens: Juliano Mer-Khamis et Vittorio Arrigoni!



Cela prête à rire de s'indigner en Suisse.... S'indigner d'être pris en charge par la société?

Écrit par : Patoucha | 23/12/2011

Oui la journée de la haine ce passage m'avais beaucoup plu. D'ailleurs, dans nos société c'est tous les jours le jour de la haine : contre l'étranger, le frontalier, le dictateur et j'en passe. Par contre nos doux politiciens qui s'en mettent plein les poches soit en détournant de l'argent ou grâce à leur retraite ou leur parachute doré (à Carouge notamment), là on ne peut plus s'indigner.

Marx est un pauvre idiot qui s'est mis à dos toutes les grandes personnes de gauche. Je préfère un Proudhon bien que je ne sois pas d'accord avec lui qu'un Marx qui a pourri l'idée d'une société collective. Il en a fait un régime collectif totalitaire sans donner le moindre pouvoir au peuple.

Ce qu'il y a d'intéressant dans 1984 c'est qu'on apprend que l'ennemi mystérieux, n'existe pas et que le seul ennemi existant c'est son système.

Ces vacances vont faire du bien car de bien nombreuses échéances nous attendent l'année prochaine. La crise continuera, la guerre en Iran aura enfin lieu (Jean Girodoux aurait pu écrire une nouvelle pièce de théatre). En attendant tout ça sur les valeurs chrétiennes inexistantes allons fêter réveillonner et faire marcher la pompe à fric qui est crevée de partout!

Joyeux Noël et bien à vous!

Écrit par : plume noire | 23/12/2011

Si Hessel est malade de haine envers Israel sans doute sera-t'il heureux de lire sur Actu.Chrétienne.Net ce qui se dit à l'égard de la Palestine ,par le candidat Mormon aux prochaines élections américaines.Entre eux deux trouveront -ils sans doute un terrain d'entente.l'un anti Israel,l'autre anti -Palestine c'est les Orthodoxes Juifs qui vont être heureux,eux qui mettent des bâtons dans les roues pour empécher la paix,enfin ils auront oreilles pour les entendre.Ce qui n'augure rien de bon pour le futur,ensuite on ose dire faut des religieux en politique,non surtout pas.Espérons qu'Obama même s'il n'est pas aimé de tous reste Président,lui au moins est modéré!

Écrit par : lovsmeralda | 23/12/2011

J'aime voir tous les va-t-en guerre incultes cracher sur ce vieux au passé glorieux, car du haut de son âge canonique, une chose est sûre : il vous emmerde tous.

Écrit par : djinus | 23/12/2011

",l'autre anti -Palestine c'est les Orthodoxes Juifs qui vont être heureux,eux qui mettent des bâtons dans les roues pour empécher la paix"

1/Les Orthodoxes juifs ne sont pas la majorité et ne font pas la loi en Israël.

2/ Des exemples de ceux qui NE SONT PAS POUR LA PAIX:

"Un magazine pour la jeunesse financé par l'Autorité Palestinienne, l'UNESCO et le gouvernement Espagnol , donne Adolf Hitler en exemple.
Palestinian Media Watch via EoZ


L'expression la plus extrême de la diabolisation des Juifs est l'inclusion dans un article l'histoire envoyée par une adolescente dans laquelle Hitler est présenté comme une figure positive admiré parce qu'il a tué les Juifs pour le bien de l'humanité.

Le magazine est publié par l'Association Zayzafuna pour le Développement de la Culture de l'enfance il est parrainé par Comité national palestinien pour l'éducation la Culture et les Sciences de l'OLP .

Le conseil consultatif du magazine est composé de représentants de l'Autorité palestinienne et les éducateurs, y compris l'adjointe au ministre de l'Éducation de l'Autorité Palestinienne (donc du modéré Mahmoud Abbas), Jihad (sic) Zakarneh, et ​​l'ancienne Ministre de la femme de l'Autorité Palestinienne Kamal Zuheira
[ Zayzafuna , Février 2011] .

Le magazine Zayzafuna fait partie d'un vaste programme d'éducation financé par l'Autorité Palestinienne qui a donné 90 000 shekels (24 370 $) en 2010 et 10 000 shekels (2700 euros) par mois en 2011.

Depuis août 2011 (donc après la publication du texte qui suit) , le magazine est également parrainé par l'UNESCO et le Fonds pour l'excellence OMD (F-OMD), une fondation humanitaire de l'ONU financée par le gouvernement espagnol. [ Zayzafuna ., août 2011] Dans le Numéro d'Octobre 2011 une note apparaît: «Les opinions exprimées dans ce magazine n'expriment pas pas nécessairement les opinions de l'UNESCO."

Donc voici l'extrait de l'article:

L'adolescente raconte que dans un songe elle s'est trouvée devant quatre portes, qu'elle a vu derrière chaque porte un personnage historique qu'elle admire et qui lui a donné des conseils.
Il s'agit de trois musulmans célèbres Al-Khwarizmi (un mathématicien perse qui a contribué au développement de l’algèbre) , Naguib Mahfouz (écrivain égyptien prix Nobel de littérature) , Saladin (Vainqueur des Croisés conquérant de Jérusalem) et ...Adolf Hitler.


.... Je me tournai vers la porte suivante , c'est Hitler qui m'y attendait ; j'ai dit: "Es tu celui qui a tué les Juifs? " Il [Hitler], a répondu: "Oui, je les a tués afin que vous sachiez tous qu'ils sont une nation qui répand la destruction dans le monde entier. Et je vous demande, en ce qui concerne les souffrances qu'ils infligent à la Palestine, d'être forte et patiente. "
J'ai dit [à Hitler ]: ". Merci pour le conseil" .

Puis je me tournai vers la troisième porte.....
..... Et avant que je puisse terminer mon rêve, le réveil a sonné et je me suis réveillée. Il était sept heures du matin, et j'avais besoin d'aller à l'école tôt, parce que je l'avais promis à Naguib Mahfouz que je ne gaspillerai pas de temps. "
--------

"Sans surprise, la subvention de l’UNESCO ne semble pas être en péril. En réponse à une plainte déposée par le Centre Simon Wiesenthal, le bureau du directeur général de l’UNESCO a répondu: “Permettez-moi de souligner que l’UNESCO prend cette question très au sérieux et qu’elle ne peut que déplorer et condamner ces propos (…) Nous allons porter cette question à l’attention des autorités palestiniennes concernées”.

Mais encore:


Un nouveau livre dénonce le double langage palestinien

20 décembre 2011, source Avi Retschild – JSSNews
Lire l'article complet sur http://jssnews.com/2011/12 (...)
Extrait :

Un nouveau livre écrit par un groupe de surveillance des médias met en avant les messages diffusés par l’Autorité Palestinienne pour son public, au sein de la télévision nationale. "Des messages en contradiction totale avec ceux de la paix et de la solution à deux états promus à l’international par Abou Mazen."

Selon les auteurs de ce livre, “nos résultats montrent clairement un modèle de non-reconnaissance du droit d’Israël à exister. On ne parle même pas de reconnaissance d’Etat “Juif”, mais d’Etat israélien. Et c’est sans parler de la diabolisation de ce pays et de la promotion de la haine et de la violence.”

Le livre est disponible à l’achat ici (en anglais uniquement) ("Deception" par Itamar Marcus et Nan Jacques Zilberdik,)

--------

Abbas rencontre la monstrueuse Amna Muna en Turquie : dis-moi qui sont tes amis je te dirai qui tu es...
21 décembre 2011, source Hélène Keller-Lind

Texte intégral sur www.desinfos.com
Extrait :

Pour ceux qui suivent l’incitation anti-israélienne des médias palestiniens placés sous la responsabilité de Mahmoud Abbas cette rencontre turque entre le dirigeant palestinien et le monstre qu’est Amna Muna, l’une des terroristes qui viennent d’être libérées en échange de Guilad Shalit, n’étonnera pas beaucoup. Même si s’afficher avec un monstre qui attira un jeune Lycéen israélien naïf de 16 ans dans un piège et assista à son épouvantable mise à mort envoie un message très clair venant d’un homme qui se prétend rechercher la paix....Ses embrassades parisiennes avec Bertrand Delanoë d’il y a quelques jours en sont assombries... Un monstre Cette Palestinienne est un monstre. En 2001 elle monta un piège sur Internet destiné à attirer un jeune Israélien dans le but de (...)

Vouis avez dit PAIX?!!!!!!

Écrit par : Patoucha | 23/12/2011

Qui souffre (le plus) de la politique anti-israélienne de l’ONU ?

Ce sont les paroles de Simon Deng, qui a été un esclave soudanais. Il s’est adressé à la conférence de « Durban III » à New York sur « Les périls de l’intolérance globale » le 22 septembre 2011.

Je tiens à remercier les organisateurs de cette conférence, les Périls de l’Intolérance Mondiale. C’est un grand honneur pour moi et c’est vraiment un privilège d’être parmi les distingués conférenciers aujourd’hui. Je suis venu ici en tant qu’ami de l’Etat d’Israël et du peuple juif.

- Je suis venu pour protester contre cette conférence de Durban qui est basée sur un ensemble de mensonges. Elle est organisée par des nations qui sont-elles-mêmes coupables des pires sortes d’oppression.

Elle n’aidera pas les victimes du racisme. Elle isolera seulement et visera l’Etat juif. C’est un outil des ennemis d’Israël. L’ONU est devenue un outil contre Israël. Depuis plus de 50 ans, 82 pour cent des réunions d’urgence de l’Assemblée générale de l’ONU n’ont fait que condamner un Etat - Israël. Hitler en serait très heureux.

La Conférence de Durban est un outrage. Tous les honnêtes gens le savent. Mais les amis, je viens ici aujourd’hui avec une idée radicale. Je viens vous dire qu’il y a des peuples qui souffrent de l’anti-israélisme de l’ONU, bien plus que les Israéliens. J’appartiens à l’un de ces peuples.

S’il vous plaît écoutez-moi.



En exagérant la souffrance des Palestiniens, et en blâmant les Juifs, l’ONU a étouffé les cris de ceux qui souffrent à une bien plus grande échelle.

 Depuis plus de cinquante ans, la population indigène noire du Soudan - Chrétiens et Musulmans --- ont été les victimes de la brutalité, des régimes racistes arabo-musulmans à Khartoum.



Au Sud Soudan, mon pays natal, environ 4 millions d’hommes innocents, de femmes et d’enfants ont été massacrés de 1955 à 2005. Sept millions ont été victimes d’un nettoyage ethnique et ils sont devenus le plus grand groupe de réfugiés depuis la Seconde Guerre mondiale.

L’ONU est préoccupée par les soi-disant réfugiés palestiniens. Elle a dédié un organisme distinct rien que pour eux. Et ils bénéficient d’un privilège spécial. Pendant ce temps, mon peuple, ethniquement nettoyé, assassiné et asservis, est relativement ignoré. L’ONU refuse de dire au monde la vérité sur les causes réelles des conflits au Soudan. Qui sait vraiment ce qui se passe au Darfour ?

Ce n’est pas un « conflit tribal ». Il s’agit d’un conflit enraciné dans le colonialisme arabe bien connu en Afrique du Nord. Au Darfour, une région dans le Soudan occidental, tout le monde est musulman. Tout le monde est musulman parce que les Arabes ont envahi l’Afrique du Nord pour convertir les peuples autochtones à l’islam. Aux yeux des islamistes à Khartoum, les habitants du Darfour ne sont pas assez musulmans. Et les habitants du Darfour ne veulent pas être arabisés. Ils aiment leurs propres langues africaines, leurs vêtements et leurs coutumes. La réponse arabe est un génocide ! Mais personne à l’ONU dit la vérité au sujet du Darfour.

Dans les monts Nuba, une autre région du Soudan, le génocide a pris place alors que je vous parle. Le régime islamiste de Khartoum cible les noirs Africains - Musulmans et Chrétiens. Personne à l’ONU ne dit la vérité au sujet des monts Nuba.

Entendez-vous l’ONU condamner le racisme arabe contre les Noirs ?

 Qu’est-ce que vous trouvez sur les pages du New York Times, ou dans le dossier des condamnations de l’ONU ? Seulement « les crimes israéliens » et la souffrance palestinienne. Mon peuple a été évincé des Unes des journaux au profit d’une exagération de la souffrance palestinienne. Ce que fait Israël est dépeint comme un péché en Occident. Mais la vérité est que le vrai péché arrive lorsque l’Occident nous abandonne : nous, les victimes de l’apartheid arabe/islamique.

L’esclavage a été pratiqué pendant des siècles au Soudan. Il a été réanimé comme un outil de guerre dans les années 90. Khartoum a déclaré le djihad contre mon peuple et pour le légitimer ils ont pris des esclaves comme butin de guerre. Les milices arabes ont été envoyées pour détruire les villages du Sud et ont été encouragées à prendre les femmes africaines et les enfants comme esclaves. Nous pensons qu’environ 200.000 ont été enlevés, transportés au Nord et vendus comme esclaves.

Je suis une preuve vivante de ce crime contre l’humanité.

 Je n’aime pas parler de mon expérience en tant qu’esclave, mais je le fais car il est important que le monde sache que l’esclavage existe encore aujourd’hui.


Je n’avais que neuf ans quand un voisin arabe nommé Abdullahi m’a amené par ruse avec lui sur un bateau. Le bateau s’est arrêté dans le Nord Soudan où il m’a donné en cadeau à sa famille. Pendant trois ans et demi j’ai été leur esclave subissant les choses qu’aucun enfant ne devrait subir : brutalité, humiliation, coups, travaillant sans relâche ; dormant à même le sol avec les animaux, mangeant les restes de la famille. Pendant ces trois ans, j’ai été incapable de dire le mot « non ». Tout ce que je pouvais dire était « oui », « oui », « oui ».

Les nations Unies connaissaient l’asservissement du Sud Soudan par les Arabes. Leur propre personnel l’a signalé. Il y a eu l’UNICEF - sous la pression d’un groupe juif américain anti-esclavage - seize ans pour reconnaître ce qui se passait. Je tiens à remercier mon ami le Dr Charles Jacobs pour mener la lutte anti-esclavagiste.



Mais le gouvernement soudanais et la Ligue arabe ont fait pression sur l’UNICEF, et l’UNICEF a fait marche arrière, et a commencé à critiquer ceux qui ont travaillé à la libération des esclaves soudanais. En 1998, le Dr Gaspar Biro, les courageux rapporteurs spéciaux de l’ONU pour les Droits de l’homme qui ont signalé l’esclavage au Soudan, ont démissionné pour protester contre les actions de l’ONU.

Mes amis, aujourd’hui, des dizaines de milliers de noirs Sud-soudanais servent encore leurs maîtres dans le Nord et l’ONU est silencieuse à ce sujet. Elle offenserait l’OCI et la Ligue arabe.

En tant qu’ancien esclave et victime de la pire espèce de racisme, permettez-moi d’expliquer pourquoi je pense que dire qu’Israël est un Etat raciste est absolument absurde et immoral.



J’ai été en Israël à cinq reprises pour visiter les réfugiés soudanais. Laissez-moi vous dire ce qu’ils sont devenus là-bas. Ce sont des Soudanais qui ont fui le racisme arabe, en espérant trouver un abri en Egypte. Ils ont eu tort. Lorsque les Forces de sécurité égyptiennes ont abattus 26 réfugiés noirs au Caire, qui protestaient contre le racisme égyptien, les Soudanais se sont rendus compte que le racisme arabe au Caire est le même que celui de Khartoum. Ils avaient besoin d’un abri et ils l’ont trouvé en Israël. Tout en esquivant les balles des patrouilles égyptiennes frontalières, ils ont marché de très longues distances, l’espoir des réfugiés était d’atteindre le côté israélien de la barrière où ils savaient qu’ils seraient en sécurité.

Les Musulmans noirs du Darfour ont choisi Israël à tout autres pays arabo-musulmans de la région. Savez-vous ce que cela signifie !!!?? Et les Arabes disent qu’Israël est raciste !?

En Israël, les Soudanais noirs, Chrétiens et Musulmans ont été accueillis et traités comme des êtres humains. Il suffit d’y aller et leur demander, comme je l’ai fait. Ils m’ont dit que par rapport à la situation en Egypte, Israël est le « Paradis ».

Israël, un Etat raciste ? Pour mon peuple, des gens qui connaissent ce qu’est le racisme - la réponse est absolument, non ! Israël est un Etat composé de personnes aux couleurs de l‘arc-en-ciel. Les Juifs eux-mêmes sont de toutes les couleurs, même noir. J’ai rencontré des Juifs Ethiopiens en Israël. De beaux Juifs noirs.

Donc oui… Je suis venu ici aujourd’hui pour vous dire que les gens qui souffrent le plus de la politique anti-israélienne de l’ONU ce ne sont pas les Israéliens, mais tous ces peuples que l’ONU ignore au profit de son grand mensonge contre Israël : nous, les victimes d’abus arabo-musulmans ; les femmes, les minorités ethniques, les minorités religieuses, les homosexuels, dans le monde arabo-musulman. Ceux-ci sont les plus grandes victimes de la haine contre Israël de l’ONU.

Regardez la situation des Coptes en Egypte, celle des Chrétiens en Irak, au Nigeria et en Iran, les hindous et les Bahaïs qui souffrent de l’oppression islamique. Les Sikhs. Nous - Une coalition arc-en-ciel de victimes, cibles des djihadistes - tous en souffrance ! Nous sommes ignorés, nous sommes abandonnés. Alors que le gros mensonge contre les Juifs peut aller de l’avant.

En 2005, j’ai visité un des camps de réfugiés au Sud Soudan. J’ai rencontré une jeune fille âgée de douze ans qui m’a parlé de son rêve. Dans son rêve elle voulait aller à l’école pour devenir médecin. Et puis, elle voulait visiter Israël. J’ai été choqué. Comment une fille de réfugiés qui a passé la plupart de sa vie dans le Nord connaissait Israël ? Quand je lui ai demandé pourquoi elle voulait se rendre en Israël, elle m’a dit « C’est notre peuple ». Je n’ai jamais été capable de trouver une réponse à ma question.

Le 9 Janvier 2011 le Sud-Soudan est devenu un Etat indépendant. Pour le Sud-Soudan, cela signifie la continuation de l’oppression, de la brutalité, de la diabolisation, de l’islamisation, de l’arabisation et de l’asservissement.

De la même façon, les Arabes continuent de nier aux Juifs leur droit souverain à leur patrie et la conférence de Durban III se poursuit en niant la légitimité d’Israël.

En tant qu’ami d’Israël, je vous fais part d’une nouvelle de mon Président, le Président de la République du Sud-Soudan, Salva Kiir - a publiquement déclaré qu’une ambassade sera construite en Israël --- pas à Tel-Aviv, mais à Jérusalem, capitale éternelle du peuple juif.

Je tiens également à vous assurer que ma propre nouvelle nation, et l’ensemble de ses gens, s’opposeront aux forums racistes comme Durban III. Nous nous opposerons tout simplement en disant la vérité. Notre vérité.

Mes amis juifs m’ont appris quelque chose que je veux vous dire maintenant.

AM YISRAEL CHAI !

Le Peuple d’Israël est Vivant ! Merci

Simon Deng

Écrit par : Corto | 24/12/2011

Les commentaires sont fermés.