17/02/2012

Nos « gai » incohérences !

Qu'ai je écrit, parler de l'homosexualité, pour un homme politique UDC, est un suicide politique programmé.

Goethe disait :  « Je préfère une vérité nuisible à une erreur utile : la vérité guérit le mal qu'elle a pu causer. »

Cette préférence de « vérité nuisible » n'est pas dirigée contre l'homosexualité mais contre nos édiles politiques et médiatiques.

humanrightscouncil.jpg

Les (anciennes) lenteurs de notre Grand-Conseil permettent, pour une fois de commenter l'actualité.

La Commission des droits de l'homme de notre Grand-Conseil traite ces temps (certains diraient enfin vu que le texte a été déposé ne 20 avril 2004) la Pétition 1474 en faveur de la défense des droits des homosexuel-le-s.

(un clic pour ceux qui veulent la lire)

 

On peut adhérer ou pas aux demandes, les sensibilités politiques humanistes en feront de belles envolées verbales.

 

Mais, dans le même temps,  c'est le propos de ce blog, silence complet de ces mêmes sensibilités humanistes genevoises sur un cas grave de négationnisme des droits des homosexuels.

 

Selon un article de FoxNews du 13.2.2012 (recours à la presse étrangère pour savoir ce qu'il se passe chez nous) à Genève, au Conseil des droits de l'homme de l'ONU, le nouveau représentant du gouvernement de la Libye, vous savez ces "braves gens" issus du printemps arabe, a déclaré :


"les homosexuels menacent la reproduction de la race humaine"

le clic pour lire

 

Evidemment, comme l'Islam condamne et exécute les homosexuels...

Il semblerait « équitable » que de temps à autres, nos humanistes béats montent aux barricades et réclament, avec indignation, le renvoi immédiat de ce genre de personnage.

 

Je termine avec cette citation de Paul Carbone :

« Vous détenez la vérité ? Gardez-la. »

 

 

 

14:43 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (1) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Commentaires

Pas d'homos à l'OTAN ?

Kadafi, a été sodomisé avec un baton par des "insurgés", que l'OTAN a aidés, avant sa mise à mort barbare!

Écrit par : Patoucha | 17/02/2012

Les commentaires sont fermés.