15/03/2012

Honte à nos médias locaux. Honte aux pays musulmans.

Deux poids, deux mesures dans l'information.

La suite de ce blog est la démonstration des errements du politiquement correct.

Le candidat MCG à l'élection au Conseil d'Etat de juin prochain écrit un blog certes salace et croustillant sur les moeurs d'un autre candidat concurrent et c'est le tollé.

Il est homophobe et ne doit pas être élu.

 

Puis, une fois de plus, en fouillant les médias étrangers, vous apprenez qu'à GENEVE, le 7 mars, lors d'une séance au Conseil des droits de l'homme, les pays membres de l'Organisation de coopération islamique ont créé un débat houleux et ont quitté la salle.

 

musulmansonu.png

 

 

Le débat traitait des violences contre les homosexuels et sur la reconnaissance des droits des homosexuels et transgenres !

 

Voici une déclaration importante d'un représentant musulman : l'homosexualité n'est pas couverte par les accords internationaux sur les droits de l'Homme.

Rappelons que fin 2010, Les pays musulmans avaient réussi à obtenir de l'Assemblée générale des Nations Unies la suppression de l'article spécifique sur la mise à mort des homosexuels, d'un texte de résolution condamnant les exécutions sommaires et extrajudiciaires.

Cela aurait du faire la « une » de nos TG, 20 minutes, Le Matin, j'en passe et des meilleurs. Avez-vous lu ou entendu quoi que ce soit ?

Voilà comment ces gens façonnent votre opinion.

Nous sommes trompés à longueur de journée...

L'article du Monde à ce sujet

 

 

15:52 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (2) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Commentaires

Un petit film pour témoigner de ce qu'il se passe en ce moment en Libye et grâce à la grande opération civilisatrice et porteuse de démocratie !!

http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=HtyCjEs4hUc

Écrit par : Corto | 16/03/2012

Le titre de votre billet est révélateur : honte à nos médias...honte aux pays musulmans. Association de circonstance ? Est-ce surprenant ? Je ne le crois pas. Cela fait plus d'une année que nos médias, par angélisme, ignorance ou, plus probablement, militantisme aveugle, soutiennent et font la promotion de ces soi-disant révolutions qu'ils n'hésitent pas, encore aujourd'hui, à qualifier de démocratiques. Ce n'est plus de l'aveuglement, c'est de la complicité.

Écrit par : Jean.- S. Gowrié | 16/03/2012

Les commentaires sont fermés.