01/10/2012

Chrétiens d’Egypte, le groupe UDC interpelle le Conseil Fédéral

Chrétiens d'Egypte: Le Conseil fédéral se préoccupe t-il de leur sort ?

C’est le titre de l’interpellation 12.3766 déposée le 20 septembre 2012 par Monsieur le Conseiller National UDC  Grin Jean-Pierre.

En voici le détail :

EgliseCopte.jpg

Texte déposé

 

La situation s'étant aggravée ces dernières semaines, je me permets de poser les questions suivantes:

 

1. Le Conseil fédéral est-il conscient de la gravité de la situation des chrétiens d'Egypte?

 

2. Est-il prêt à accorder des facilités à ceux qui souhaiteraient s'installer en Suisse?

 

3. Depuis la réponse à la question de notre collègue Ingold en décembre dernier (11.5515) qu'est-ce que le Conseil fédéral a fait concrètement?

Développement

De tous temps, les Coptes, les chrétiens d'Egypte ont été victimes de discriminations, de brimades, voire d'agressions. De nombreuses jeunes filles ont été enlevées afin d'être converties à l'islam.

 

Or, depuis la chute de Moubarak, il n'y a plus d'Etat de droit. Avec la montée des frères musulmans et l'acharnement des salafistes, les chrétiens risquent chaque jour leur vie. Depuis la Révolution, les manifestations hostiles ont fait de nombreux morts. Leurs maisons et leurs églises sont incendiées. Un nouveau genre d'agression a fait son apparition: le racket. Dans certaines entreprises, on licencie les chrétiens en premier. Pour beaucoup de fondamentalistes, les Coptes sont une communauté à éliminer. Dans certaines régions les salafistes exigent que toutes les femmes, même les non-musulmanes sortent le visage caché. Des dizaines de milliers de chrétiens ont quitté le pays ou cherchent à le quitter, avec comme destinations de prédilection le Canada et l'Australie.

 

Cosignataires (14) dont la Présidente de l’UDC Genève, Céline Amaudruz


La peur des chrétiens d'Égypte

   

En Égypte, les Coptes font l’objet d’attaques répétées : églises brûlées, magasins pillés... Depuis la révolution, le bilan des affrontements entre chrétiens et musulmans se chiffre en centaines de morts. Les Coptes se sentent abandonnés par le nouveau pouvoir. Notre reporter Alexandra Renard est allée à leur rencontre.

 Coptes.jpg

Les chrétiens d'Egypte sont-ils plus menacés depuis la révolution ? Le vide politique depuis la chute d'Hosni Moubarak a créé une instabilité dans le pays. Deux grands courants se dégagent : celui des amoureux de la révolution qui prêchent pour l'unité nationale - il est largement majoritaire -, et celui de groupes radicalisés qui entretiennent une guerre contre-révolutionnaire. Salafistes, voyous téléguidés par l'ancien régime ou main extérieure… Difficile de savoir qui sont ces ennemis qui cherchent à maintenir le chaos dans le pays.

 

Mais la cible est toujours la même: les chrétiens d'Egypte, les Coptes. Deuxième religion la plus importante du pays, ils représentent environ 10 % de la population. Pourtant ils sont quasiment absents de la scène politique, juridique et sécuritaire du pays. Marginalisés, minoritaires : les Coptes sont depuis tous temps une proie facile pour déstabiliser l'Egypte.

Suite de l'article :  clic

 

17:26 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (3) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Commentaires

Diam's te salue http://elbecha.com/videos/watch/R56N1B55G525

Écrit par : hasbara | 01/10/2012

@Hasbara,
Merci de votre réponse et de votre référence à ce clip de "diams" reconvertie.

J'ai de la peine à discerner le rapport que vous tentez de faire entre une population autochtone chrétienne opprimée, persécutée subissant une épuration religieuse criminelle et une artiste française, mentalement très éprouvée, essayant de trouver son équilibre entre un hôpital psychiatrique et une mosquée salafiste...

Bien à vous

Écrit par : Le Plébéien | 02/10/2012

Excellente réponse à la vulgarité du pseudo qu'est "hasba..ra"
-------

Moi j'interpelle les socialistes, la gauche et les "nouveaux" pro-palestiniens sur le massacre de 400 "Palestiniens": arabes de "Palestine", en Syrie? C'est vrai qu'Israël n'est pas impliqué... Mais tout de même! ce sont des "Palestiniens" Non? Ou bien votre "compassion" est à géométrie variable sous fond d'antisémitisme!



Syrie: : 400 palestiniens ont été massacrés depuis un an et toujours pas de manifestation en Europe…
octobre 1st, 2012 Europe-Israel.org
Palestinien ayant fui la Syrie

Zakariya al-Agha, un des leader de l’OLP a déclaré ce soir jeudi 20 septembre à la radio « la voix de la Palestine » que 400 palestiniens ont été tués par les Syriens dans le camp de Yarmouk (près de Damas), depuis le début de la guerre civile.

L’information a filtré avec l’arrivée de palestiniens qui ont fuit la guerre, et se sont plaint que l’Autorité Palestinienne n’a rien fait pour les aider.

Pour mémoire lors de l’Opération Plomb Durci, il y eu 350 civils palestiniens tués (chiffre officiel du Hamas), des montagnes de résolutions, de déclarations, de manifestations en Europe, des « Stéphane Hessel » pour faire des bouquins et gagner des fortunes sur le dos de la crédulité des français, des tas d’indignés pathologiques… Là, nada, personne pour s’indigner ni manifester pour ces 400 palestiniens dès lors où Israël n’est pas en cause et qu’on ne peut pas « casser » du sioniste !

Un groupe d’activistes de droits de l’homme a déclaré que 18 palestiniens ont été tués, dont quatre femmes et trois enfants, hier mercredi 19 septembre, quand l’armée syrienne a utilisé l’artillerie pour attaquer le camp de Yarmouk où se sont réfugié des civils syriens.

Dans une lettre adressée à la direction de l’Autorité Palestinienne, les réfugiés qui ont réussi à fuir la Syrie se sont plaint que l’ambassade Palestinienne à Amman a refusé de leur apporter la moindre assistance, et n’ai rien fait pour alléger leurs souffrances. Totalement abandonnés par les officiels palestiniens, ils expliquent avoir été obligés de chercher de l’aide auprès d’organisations internationales et des autorités Jordaniennes.

Je me suis rendu sur les sites pro-palestiniens, y compris europalestine. Je me suis rendu sur le site des élus communistes, sur ceux qui appellent au boycott d’Israël, et je n’ai pas trouvé une seule ligne sur ces massacres.

Lorsqu’Israël tue trois palestiniens – et peu importe qu’il s’agisse de terroristes – l’ONU publie une résolution qui dénonce Israël, les diplomates de l’Union Européenne exigent une enquête internationale, et les journalistes montent au créneau.

400 palestiniens ont été tués ? Qu’ils crèvent, tout le monde s’en fout sauf quand il s’agit de condamner Israël…

© Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

IP à relever svp des fois que mon pseudo est usurpé. Merci!

Écrit par : Patoucha | 02/10/2012

Les commentaires sont fermés.