31/01/2013

Caisses de retraites, oublions nous des coupables ?

Ce référendum contre le Projet de Loi du Grand-Conseil acceptant la fusion des caisses de pension CIA – CEH,  amène chaque jour son lot de commentaires plus ou moins honnêtes.

Si les députés UDC se sont abstenus lors du vote, notre Assemblée Générale a cependant accepté, à une faible majorité,  ce projet de loi avec la recommandation : OUI à une mauvaise solution ! Je fais partie de ceux-ci.

12_08_11_Karak_boursier_m.jpg

Que penser ce ces notables du PLR et autres qui ne cessent de s’exprimer pour que cette loi soit refusée alors qu’ils ne sont en rien dans cette décision aberrante de lancer ce référendum.

 

Ils sombrent dans un machiavélisme outrageant car, par opportunité, ils ne s’expriment pas sur les motivations aberrantes et dangereuses du syndicat qui a décidé de s’opposer à cette loi. Car n’oublions pas que ce sont ces mêmes syndicalistes qui étaient également membres des comités de ces deux caisses et qu'ils ont favorisé cette situation.

 

Mais il y en a d’autres !

 

Mis à part la gestion catastrophique de ces caisses, d’autres coupables apparaissent. Ces financiers et autres, sans foi ni loi si ce n’est leur propre intérêt. Ils ont exploité les avoirs de ces caisses ce qui a conduit, crise aidant, aux pertes pharaoniques annoncées.

Le magazine BILAN publiera le 6 février prochain un dossier sur ces fonds de placements, très présents dans les portefeuilles de nos caisses de retraites. Qu’annonce ce dossier :

 

Les fonds de placement prennent 11% de votre capital  (lien)

N’oublions pas que le monde de la haute finance gagne aussi sur nos pertes…   Cet article est aussi très explicite :

Goldman Sachs publie des bénéfices en hausse de 191% sur 2012, (lien)

Il me semblerait plus honnête que les « mentors » PLR et autres parlent aussi de cela.

On ne peut cependant exiger d’eux qu’ils  d’acceptent de se tirer « une balle dans le pied ».

15:04 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (2) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Commentaires

Je préfère servir ma "paroisse" de cet écrit de Sartre plutôt qu'avec ceux de Céline L'Etranger! (billet précédent)

"...OUI à une mauvaise solution !"

Pourquoi ce OUI à une MAUVAISE solution?

Écrit par : Patoucha | 31/01/2013

@Patoucha,
Sans doute un élément de réponse à votre question :

http://www.tdg.ch/geneve/actu-genevoise/gauche-veut-sauver-retraite-fonctionnaires/story/18076191

Rappelez-vous que lors du vote de la loi seule la députation UDC s'est abstenue. Tous les autres partis ont accepté la loi demandant la fusion.

Maintenant,contrairement aux fadaises écrites par des "cadres" du PLR, il n'y a pas de plan B.

Le rejet de la loi sera bien plus onéreux que d'accepter la fusion d'où la décision de l'Assemblée Générale de l'UDC de recommander un "OUI"

Écrit par : Patrick Lussi | 01/02/2013

Les commentaires sont fermés.