10/09/2013

Quand Stauffer plagie Maudet qui plagie l’UDC…

Il est vrai que la période électorale est propice à toutes les enchères,  il faut bien accrocher le citoyen qui, justement, par l’abondance des promesses politiciennes se lasse.

18809485-politique-reporter-journaliste-politicien-vote-discours-supporter-citizen-campagne-electorale-malheu.jpg

Le cocasse est d’observer l’évolution des positions et idées surtout celles qui plagient les thèmes de l’Union Démocratique du Centre énoncés depuis des années…

 

Mon amusement porte sur le revirement  annoncé par beaucoup  pour le renvoi des criminels étrangers. La dégradation constante de la sécurité, les statistiques de la détention allant à plus de 80 % de délinquants sans aucune attache avec notre pays irritent les honnêtes gens et font évoluer les positions

 

Notre Ministre de la sécurité n’ose plus rejeter frontalement l’idée, comme Robespierre lorsqu’il  avait défendu le paratonnerre de Benjamin Franklin devant le Tribunal de l’Eglise…  Il en parle à mots difficiles à décrypter sur le fond mais dont la forme est  du genre :

« obtenir du Conseil fédéral la conclusion urgente d’accords de réadmission permettant le renvoi des multirécidivistes en situation irrégulière »

 

Puis nous avons notre « Tribun du Peuple »  Danton,  surnommé «Mirabeau de la canaille», qui lui, selon son habitude, ne fait pas dans la dentelle mais dans les titres d’un hebdomadaire gratuit. L’article relate (avec photo de Danton) que la presse tunisienne s’intéresse à lui et que par sa médiation, un accord de réadmission serait proche d’être conclu.

 

Pourquoi pas !

 

Pour rester dans l’époque des personnages  mentionnés, comme Camille Desmoulins,  cet écrit sera t’il ma perte ?  Je transgresse un principe qui nous est cher à l’UDC : on ne vend pas la peau de l’ours avant de l’avoir tué.

 

Mais quand certains s’étalent sans vergogne sur le plan déclaratif…

JE SAIS  que notre Conseiller National Yves Nidegger  finalise une négociation et un projet pour le retour des délinquants au Maroc.

 

 

P.S.

Cette citation de Monsieur Jean Dion ne s’applique pas pour l’UDC :

 

« Les campagnes électorales sont une excellente occasion de dire n'importe quoi, que ne surpassent, peut-être, que les lendemains d'élections. »

14:47 Publié dans Genève, Politique | Lien permanent | Commentaires (1) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Commentaires

les lendemains d'élections sont souvent des lendemains qui déchante - d'où l'augmentation du taux d'abstentionnisme -et c'est facile à comprendre.
En principe, l'image d'un(e) élu(e) devrait être exemplaire et ses paroles suivies d'actes....mais il ne faut pas rêver, nous ne sommes pas à Bisounours Land et les intérêts perso,copinage, gloriole etc l'emporte trop souvent sur ce qui devrait être de véritables motivations, soit défendre les droits et intérêts DE LA POPULATION.

Écrit par : Mireille Luiset | 10/09/2013

Les commentaires sont fermés.