03/02/2014

Les dividendes prohibitifs de l’ « Aristocratie économie suisse », contre les intérêts légitimes de la population.

Contre l'initiative UDC, nous vivons une campagne de désinformation conçue uniquement pour que les possédants conservent leurs privilèges.

Vous l’avez lu, seuls les intérêts de l’économie conjugués à l’argumentation de cataclysme si ils ne perdurent pas après le 9 février sont les écrits et commentaires que vous subissez chaque jour.

22.jpg

Sommes nous donc confronté à une prose délirante de l’ « Aristocratie économique et politique » aux Chambres Fédérales, au Conseil Fédéral, au sein de nos exécutifs cantonaux combattant une « Révolution populaire » fomentée par le dernier parti politique fidèle au peuple, ses artisans, son économie helvétique, : l’Union Démocratique du Centre ?

Les délires et trahisons des élites politiques et possédantes contre leurs peuples sont légions à toutes les époques de l’histoire.

Le cocasse réside dans cet extrait de texte, tiré de « L’Histoire populaire de la Révolution Française de 1789 à 1830 » page 349,  auteur M. Cadet, paru en 1839.

Les révolutionnaires du peuple, de l’Assemblée Nationale, s’affrontent aux bourgeois possédants qu’ils accusent de s’arroger les privilèges de l’ancienne noblesse pour exploiter à nouveau le peuple. Très édifiant :

« On le voit donc, l'Assemblée qui jusqu'à présent a combattu la Noblesse et la Royauté , combat aujourd'hui le Peuple lui-même ; elle sacrifie le Peuple comme elle a sacrifié la Noblesse. Mais est-ce l'œuvre de la Bourgeoisie?

Peut-on dire qu'après s'être servie du Peuple contre l'Aristocratie, la Bourgeoisie se sert de l'Aristocratie contre le Peuple.... ;

Qu'après avoir fait cause commune avec le Peuple, la Bourgeoisie se sépare du Peuple ?..

Peut-on dire que cette Bourgeoisie, qui parlait tant d'abord des droits du Peuple , se considère maintenant comme formant elle-même exclusivement le Peuple actif, et qu'elle compte pour rien les millions de citoyens passifs .

Qu'elle dépouille ce Peuple passif comme elle accusait l'Aristocratie de la dépouiller elle-même.

Qu'elle usurpe les droits de ce Peuple passif comme elle accusait l'Aristocratie d'usurper les siens ; — en un mot qu'elle mérite , vis-à-vis du Peuple, tous les reproches qu'elle adressait à la Noblesse privilégiée?..' »

Une seule conclusion :

Citoyens démocrates, votez OUI à l’initiative de l’UDC le 9 février.

header-f.png



13:32 Publié dans Genève, Humeur, Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Les commentaires sont fermés.