09/02/2014

Arrogants, suffisants, dédaigneux alors qu’ils ont faillis. Honte à eux.

Oui, la honte m’envahit en écoutant les commentaires PLR & Cie sur la TSR et en venant de lire le blog d’un député PDC dont le titre est « HONTE ». Ce parti, notamment, en « magouillant » avec les Verts sont de ceux qui jubilaient, il y a huit ans, après avoir intrigué contre la réélection du Conseiller Fédéral C. BLOCHER, et favorisé l’élection de la fossoyeuse de notre pays, Mme EWS (article de Bilan).

Hillary-Arrogance-33849.jpg

Vous avez faillis, Mesdames et Messieurs les élus à votre serment d’œuvrer pour le bien du peuple et du pays, en préférant le « chant des sirènes » de l’Economie. Mais, à court de bons arguments, il vous est plus facile de « diaboliser » l’Union Démocratique du Centre.

Ne vous en déplaise, l’UDC s’est préparée à assumer le résultat positif du peuple suisse lors de cette votation contre l’immigration de masse.

Nous déposerons des textes, au Parlement fédéral, dès la nouvelle session.

Merci de prendre connaissance du communiqué UDC de ce soir :

 

Lire la suite

19:28 | Lien permanent | Commentaires (6) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

08/02/2014

Tous aux urnes!

Les bureaux de vote sont ouverts jusqu'à demain dimanche 12.00 heures.

Nous avons besoin de chaque voix pour obtenir un OUI à l'initiative populaire "contre l'immigration de masse".

Cette initiative est nécessaire pour que la Suisse puisse à nouveau contrôler et gérer indépendamment l'immigration.

stimmzettel-f.jpg


 
Un dimanche de votation décisif nous attend. Seul un OUI à l'initiative populaire "contre l'immigration de masse" permet à la Suisse de reprendre le contrôle et la gestion de l'immigration sur son territoire.

Celles et ceux qui souhaitent une immigration mesurée, qui veulent sauvegarder les paysages, la prospérité, la sécurité et l'identité de la Suisse se rendent aux urnes avant demain dimanche 12.00 heures et motivent un maximum de personnes à en faire autant.

Il ne suffit pas de faire le poing dans la poche. Il faut déposer un OUI dans l'urne! Il faut que le peuple prenne le destin de son pays en main pour faire bouger les choses!

Voyez ce qu'il se passe en Bosnie :

Lire avec ce lien

Oh OUI, il y a un lien direct avec la réponse qui sortira des urnes demain dimanche.


Cette mondialisation libérale qui a dévoyé et détruit nos bonnes sociétés au capitalisme régional, ce capitalisme régional soucieux de développer en harmonie la population et son économie (notre modèle suisse de la paix du travail).


La mondialisation libérale ne pense plus, n'agit plus qu'en fonction de l'efficience et de l'augmentation de ses profits, peu lui importe qu'elle laisse sur le trottoir des millions de chômeurs. Pour ses profits, elle délocalise.
Chez nous, quand la tension sociale sera son paroxysme, les mêmes manifestations se dérouleront.

Les gouvernements fédéraux et cantonaux ont vendus leurs âmes pour les gains de la nouvelle "Aristrocratie" d'Economie suisse.

Ne pas voter OUI à l'initiative UDC contre l'immigration de masse garanti le retour de "l'Ancien régime", celui où la "Noblesse" possédait tout et où le bon peuple, corvéable à souhait, souffrait la condition d'esclavage des serfs.

Le OUI à l'initiative UDC a la vertu de nous éviter la révolution sanglante qui se profile...

 

cropandresizes.jpg

 

14:58 Publié dans Genève, Politique | Lien permanent | Commentaires (4) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

03/02/2014

Les dividendes prohibitifs de l’ « Aristocratie économie suisse », contre les intérêts légitimes de la population.

Contre l'initiative UDC, nous vivons une campagne de désinformation conçue uniquement pour que les possédants conservent leurs privilèges.

Vous l’avez lu, seuls les intérêts de l’économie conjugués à l’argumentation de cataclysme si ils ne perdurent pas après le 9 février sont les écrits et commentaires que vous subissez chaque jour.

22.jpg

Sommes nous donc confronté à une prose délirante de l’ « Aristocratie économique et politique » aux Chambres Fédérales, au Conseil Fédéral, au sein de nos exécutifs cantonaux combattant une « Révolution populaire » fomentée par le dernier parti politique fidèle au peuple, ses artisans, son économie helvétique, : l’Union Démocratique du Centre ?

Les délires et trahisons des élites politiques et possédantes contre leurs peuples sont légions à toutes les époques de l’histoire.

Le cocasse réside dans cet extrait de texte, tiré de « L’Histoire populaire de la Révolution Française de 1789 à 1830 » page 349,  auteur M. Cadet, paru en 1839.

Les révolutionnaires du peuple, de l’Assemblée Nationale, s’affrontent aux bourgeois possédants qu’ils accusent de s’arroger les privilèges de l’ancienne noblesse pour exploiter à nouveau le peuple. Très édifiant :

« On le voit donc, l'Assemblée qui jusqu'à présent a combattu la Noblesse et la Royauté , combat aujourd'hui le Peuple lui-même ; elle sacrifie le Peuple comme elle a sacrifié la Noblesse. Mais est-ce l'œuvre de la Bourgeoisie?

Peut-on dire qu'après s'être servie du Peuple contre l'Aristocratie, la Bourgeoisie se sert de l'Aristocratie contre le Peuple.... ;

Qu'après avoir fait cause commune avec le Peuple, la Bourgeoisie se sépare du Peuple ?..

Peut-on dire que cette Bourgeoisie, qui parlait tant d'abord des droits du Peuple , se considère maintenant comme formant elle-même exclusivement le Peuple actif, et qu'elle compte pour rien les millions de citoyens passifs .

Qu'elle dépouille ce Peuple passif comme elle accusait l'Aristocratie de la dépouiller elle-même.

Qu'elle usurpe les droits de ce Peuple passif comme elle accusait l'Aristocratie d'usurper les siens ; — en un mot qu'elle mérite , vis-à-vis du Peuple, tous les reproches qu'elle adressait à la Noblesse privilégiée?..' »

Une seule conclusion :

Citoyens démocrates, votez OUI à l’initiative de l’UDC le 9 février.

header-f.png



13:32 Publié dans Genève, Humeur, Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook